Malnutrition à Mondoro : les élus communaux lancent un cri du cœur

La situation alimentaire reste critique à Mondoro, dans le cercle de Douentza. La commune continue d’enregistrer des cas de décès dans les 5 villages les plus touchés par cette famine. Les élus communaux lancent un cri du cœur aux autorités, afin de prendre rapidement des dispositions adéquates. Le Ministre de la santé et de l’hygiène publique est attendu ce vendredi 26 juillet 2019 à Mondoro.

Selon les élus communaux, depuis la déclaration de la malnutrition dans la commune de Mondoro, les populations n’ont reçu aucune prise en charge. Ils affirment que la situation ne fait qu’empirer dans les villages. A Tiguila, un village touché par la famine, il y a plus de 86 malades, et le centre de santé communautaire fonctionne à peine.

Plusieurs autres malades se trouvent à BanayeYangassadiouDouna et Ouralatème, tous affectés. Les autorités communales indiquent que plus d’une centaine de personnes sont mortes. Selon elles, cette situation résulte du fait de l’insécurité grandissante au Centre du pays.

Les organisations humanitaires et les agents sanitaires ont du mal à accéder à ces zones, à cause de l’insécurité, estiment les élus communaux. Dans un communiqué, le ministère de la santé avait promis l’envoi sur le terrain d’équipes d’investigation et de prise en charge des cas de malnutrition dans les villages concernés.

Pour le Ministre de la Santé et des Affaires SocialesMichel Hamala Sidibé, des dispositions sont en train d’être prises. « Nous travaillons sur un plan de 200 jours et bientôt, nous allons procéder au lancement » a déclaré Michel Hamala Sidibé. Selon lui, ce plan permettra de répondre à cette situation qui sévit dans la zone. Le Ministre est d’ailleurs attendu ce vendredi 26 juillet 2019 à Mondoro.

Au même moment, des médicaments, des vivres et des non vivres, d’une valeur de 25 millions de FCFA, ont été remis ce jeudi 25 juillet 2019 au ministère de la santé par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS. Selon les responsables de l’OMS, cette aide vise à répondre un peu aux besoins cruciaux des populations de la commune de Mondoro.
Dr Yao Konadio Théodore, représentant par intérim de l’OMS au Mali

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *