MaliStartup: Booster l’innovation

Le ministre de l’Economie numérique et de la communication Arouna Modibo TOURE a lancé le jeudi dernier le premier camp numérique qui va incuber 30 jeunes startups. Les trois meilleurs qui seront retenus à l’issue du camp bénéficieront des voyages d’immersion dans la Silicon Valley, aux Etats Unis.

Près d’une dizaine de ministres, des responsables politiques du pays, des autorités administratives, des partenaires ainsi des représentants des sociétés numériques ont assisté nombreux à l’événement à l’hôtel Sheraton.

S’exprimant à cette occasion, le président des associations des sociétés informatiques, Mohamed DIAWARA a indiqué que la tenue de ce camp est une impérative pour le Mali. Selon lui, le pays regorge des génies dans le domaine de la nouvelle technologie qui n’attendent que de ‘’coup de pouce’’.

« Nous devons par tous les moyens aider ces jeunes à développer leur projet », a plaidé M. DIAWARA, en soutenant que ce sous-secteur peut rapporter beaucoup à l’essor du Mali. Selon lui, ce n’est plus un secret que l’entreprise numérique « peut apporter des solutions à moindre coût » à l’atteinte de certains objectifs.

Ce premier camp met en compétition 30 jeunes startups présélectionnées sur 178 candidats. Chaque présélectionné doit présenter un projet au jury constitué d’experts maliens et étrangers. A l’issue duquel, « les trois meilleurs projets seront retenus sur la base des critères de technicité de l’idée et de son impact au développement du Mali », a expliqué de son côté le Directeur de l’Economie numérique, M. Hamidou TOGO. Pour lui, en plus d’être un espace de compétitivité, de formation, ce camp est aussi un cadre de création de conditions favorables en faveur du développement du numérique et de visibilité pour des startups.

Pour sa part, le ministre Arouna Modibo TOURE a indiqué que le camp numérique de Bamako «MaliStartup» est un concours qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat jeune. Il est aussi la concrétisation de la volonté du président Ibrahim Boubacar KEITA qui a placé la jeunesse au cœur de son 2e mandat.

« L’entrepreneuriat est incontestablement un moteur de croissance économique parce qu’il est créateur d’emplois et de richesses pour le Mali. Il favorise aussi l’innovation et contribue au rayonnement de notre pays. De nos jours, partout dans le monde, ce sont des startups qui portent l’innovation (…) », a affirmé le ministre TOURE. Ainsi, selon lui, son département, à travers le numérique, peut et doit contribuer au rayonnement de notre pays sur le plan international, surtout s’il est porté par des jeunes entrepreneurs maliens sur le territoire national.

« Fort de cette évidence, le ministère de l’Economie numérique, conformément à sa vocation de créer les conditions favorables pour impulser la dynamique et à soutenir les initiatives porteuses, a lancé le concours MaliStartup », a-t-il soutenu. Puis, il a précisé que les trois meilleurs du concours bénéficieront d’un voyage d’immersion dans la Silicon Valley, aux Etats Unis, au cœur des plus grandes entreprises numériques. Ils auront l’opportunité de vendre le savoir-faire malien mais aussi d’apprendre les bonnes pratiques. Pour les autres candidats, ils vont également bénéficier sur place un suivi du ministère dans la réalisation de leur projet.

Par Sikou BAH

Info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *