Mali : Main basse sur les logements sociaux ?

Le programme de logements sociaux à Bamako fait grincer des dents chez beaucoup de Maliens, qui ne cachent plus leur déception avec l’introduction de l’apport personnel (entre 240 000 et 2,4 millions de F CFA) dans les critères d’attribution et pour lequel beaucoup de candidats sont obligés de s’endetter sans avoir la certitude de bénéficier d’une maison.

societe immobiliere fonciere mali sifma logements sociaux
Le scepticisme des maliens découle surtout du partage de logements sociaux entre les institutions, les ministères, et d’autres bras longs qui exigent chacun un quota. Ce qui ne laisse que la portion congrue aux familles qui en ont réellement besoin. Les logements sociaux ne semblent plus être destinés aux couches défavorisées, mais plutôt aux nanties…

AUTEUR : Moctar BARRY

Source: Droit libre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.