Mali : L’échec du congrès comité exécutif du conseil national de la jeunesse du mali (CNJ) à Koutiaka en appelle à la démission du Ministre Harouna Modibo Touré

UN CONGRÈS D’IMPOSITION ET DE DIVISION…

LES FAITS :

Le président sortant Souleymane Satigui Sidibé roulant pour l’ancien premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga qui serait son gendre, en complicité avec le ministre de la jeunesse et des sports viennent de diviser la jeunesse malienne en essayant d’imposer un recalé de la faculté des sciences et techniques M. Amadou Diallo. Un jeune impopulaire et carrent qui n’a que le seul soutien de son prédécesseur qui serait en mission du ministre Papou et celui-ci travaillant pour une main invisible.

M. Souleymane Satigui Sidibé selon certaines sources aurait reçu un montant de 15 millions de nos francs sous une main invisible pour mieux orchestrer cette manigance. Satigui aurait distribué des mandats de délégués à tous les jeunes de Bakaribougou ( son quartier) qui n’avaient pas de légitimité de vote.

Sur le terrain à Koutiala les réalités étaient que le sieur Ousmane Diarra dit Gousno avait presque tous les délégués de l’intérieur et une bonne partie du district de Bamako et c’est à la suite de cela qu’il a été élu comme président du comité exécutif du CNJ-MALI par ses pairs dans la salle de conférence du conseil de cercle de koutiala.

Moussa Yoro Diallo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *