Mali : l’assassinat d’un berger met France 24 en position délicate

La région du centre du Mali, depuis le début 2018, était le théâtre d’un conflit armé mené par les djihadistes d’Amadou Diallo, alias ‘’Koufa’’, les  milices communautaires et les  forces de sécurité. Avec les populations civiles prises au piège  de la myriade d’acteurs armés qui luttent pour le contrôle de ces territoires.

Un conflit caché aux confins des zones inaccessibles du delta du fleuve Niger qui sans le concours de médias plus souvent internationales que nationales, se déroulerait presque à huis clos, avec souvent des dommages collatéraux imprévisibles.

 

lanouvelletribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *