Mali : Diversité de sujets au menu de la presse

Les journaux maliens de ce mercredi sont loin de s’accorder sur les sujets qu’ils abordent à leur une mais s’accordent cependant pour mettre l’accent sur des questions liées à la santé, la sécurité et les changements climatiques.C’est ainsi que le quotidien privé le Républicain se fait l’écho de la Journée internationale de lutte contre le diabète célébrée hier mardi et rappelle à cette occasion la prévalence de cette maladie dans le monde.

journal papier presse

« Plus de 400 millions de personnes sont diabétiques dans le monde, la moitié d’entre elles ignore qu’elle est porteuse de la maladie et environ 78 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Le journal ne donne pas de chiffres sur le Mali mais indique que la journée d’hier a été marquée dans le pays par « l’engagement d’une banque de la place  à financer l’acquisition de médicaments et de matériels au profit de plusieurs malades du diabète et à organiser des tests de dépistages sur plus de 2 000 personnes ».

Poursuivons avec l’Indépendant qui fait sa une sur le 4ème forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique qui a pris fin mardi. Il rapporte des propos du président Macky Sall, lors d’un entretien en marge du forum de la paix et de la sécurité déclarant qu’ »il faut à la MINUSMA un mandat et des moyens adaptés à la situation au Mali. »

Le quotidien public l’Essor fait sa une sur la COP 23 à Bonn en Allemagne indiquant que « Le mali présente sa feuille de route 2015-2020 ». Et le journal  d’ajouter : « notre pays a ciblé trois secteurs clés du développement, à savoir l’agriculture, l’énergie et la foresterie. »

L’Essor précise également que cette feuille de route a un coût de « 34,6 milliards de dollars qu’il faut mobiliser. »

Sur un tout autre plan, l’Essor nous fait le point du programme d’urgence pour les régions du nord. « Des efforts méritoires » ont certes été consentis, d’après le journal, mais il reste à les « consolider. »

En clair « 121 véhicules et 893 motos ont été mis à la disposition des services administratifs dans le Septentrion…3,4 milliards de francs CFA sont disponibles pour la phase I, II, et III du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du nord, PURD/RN », conclut l’Essor.

 

Source: APA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *