Mairie du District : LE CONSEIL ADOPTE LE COMPTE ADMINISTRATIF 2016

Les travaux de la première session ordinaire du conseil du District ont débuté hier, au sein de l’hôtel de ville. Durant 7 jours, les participants procéderont, entre autres, à l’examen et l’adoption du compte administratif 2016 et du projet de relecture de la convention de services de propreté de la ville de Bamako, signée avec la société Ozone.

Adama Sangare maire bamako

L’ouverture de la session était présidée par Adama Sangaré, maire du District. Celui-ci, dans son intervention, a tout d’abord rappelé que le compte administratif est l’acte qui retrace l’ensemble des ordres de recettes et des mandats émis par le maire conformément à la contexture du budget. En effet, l’article 265 et suivant de la loi n° 2012-007 modifiée, portant Code des collectivités territoriales en République du Mali exige de l’ordonnateur du budget la présentation de la comptabilité administrative après clôture de l’exercice. Cette exigence citoyenne de transparence participe du principe de reddition des comptes dévolus à tout gestionnaire de deniers publics. « L’observation de cette disposition législative m’offre l’opportunité de réunir le conseil, de débattre et d’arrêter le compte de l’exercice écoulé », a expliqué Adama Sangaré.
Cette session, selon le maire du District, intervient à une période où les recettes ont considérablement diminué, suite notamment à l’incendie du Marché rose. D’où l’impérieuse nécessité de rénovation de nos équipements marchants, a-t-il soutenu. La problématique sera débattue, tout comme la lancinante question d’assainissement de la ville de Bamako, lors de cette session.
Des efforts ont été cependant consentis pour atteindre un niveau d’exécution honorable du budget en 2016. En effet, au 31 décembre 2016, les recettes ont été exécutées à hauteur de 69,79% et les dépenses à hauteur de 69,80%. Ces taux, selon le maire, s’expliquent en partie par des difficultés de mise en œuvre de la convention sur l’éclairage public entre EDM sa et la mairie du District. Le maire a aussi souligné que la mise en œuvre de la convention de gestion déléguée des services de propreté de la ville avec la société Ozone-Mali rencontre d’énormes difficultés.
Le conseil du District a, par ailleurs, félicité le gouvernement pour l’initiative des réformes en cours conformément à l’esprit de l’Accord pour la paix et la réconciliation qui a permis la mise en place des autorités intérimaires dans le septentrion malien. En ce qui concerne l’organisation des élections régionales, prévues pour le 9 juillet 2017, la mairie du District espère que les conditions sécuritaires seront réunies pour la matérialisation de cet exercice démocratique.
Auparavant, les participants ont observé une minute de silence à la mémoire du général Kafougouna Koné, ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. « Nous nous souviendrons toujours de ses conseils avisés en tant que tutelle », a déclaré Adama Sangaré

Issa Dembélé

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *