Mairie de la commune II : Youssouf Coulibaly est-il incapable de gérer le marché «Bombolly » ?

L’équipe communale de la mairie de la commune II du district de Bamako a rencontré la presse lundi dernier pour faire le point de la situation qui prévaut sur l’installation du marché «Bombolly».

Le but  de la rencontre est d’informer  l’opinion nationale sur la situation et tenir à témoin les hommes de médias par rapport aux activités menées par la mairie à « Bombolly ». Ladite rencontre a regroupé l’ensemble des représentants de la population, les leaders d’opinion communaux. A l’entame, le maire Youssouf Coulibaly a fait le point de la situation du marché « Bomboly ». Après les échanges avec l’assistance sur comment mettre en place le marché et dégager les pistes de réflexions. Les autorités communales ont conclu de mettre en place une commission de dialogue avec les occupants  qui refusent de quitter le marché.

Nonobstant, après plusieurs concertations et d’échanges avec les familles fondatrices qui  traitent aujourd’hui la mairie de la commune II incapable et les leaders religieux. La mairie de la commune II trouve à présent des obstacles sur son chemin pour réaliser son projet de marché « Bombolly », qui est de reconstruire le marché. Aux dires du maire Youssouf Coulibaly, certaines personnes mal intentionnées seraient en douce pour détourner la réalisation dudit projet de  marché. Selon lui, la mairie ne voulant pas faire volontairement  mal à un seul habitant de sa commune compte mettre dans la semaine une commission de négociation, afin de rencontrer les dissidents de revenir à la raison. C’est un groupuscule de personnes qui gère le marché « Bombolly », sur quel titre en vertu de quoi, s’étonne le maire.

Qui est derrière ces personnes récalcitrantes, pour quoi ils s’opposent à la mise en place du marché « Bombolly » et pour quelle fin ? Voilà des questions qui taraudent les esprits. S’ils ne reviennent pas à la raison au sortir de la rencontre avec la commission, force reste à la loi, la mairie de la commune II prendra ses dispositions et mettra en place à partir du 23 Avril le marché « Bombolly » avec tous les moyens qu’elle dispose, a signalé le maire. En rappel cette situation perdure à Niaréla depuis 2002.

Youssouf KONATE

source : Le Progrès

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.