Mahmoud DICKO retourne au premier ministre sa « précieuse contribution »

Dans le cadre de la « journée de prière et de bénédiction », animée conjointement par l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil Islamique et le Chérif de Nioro, dimanche 10 février, au Stade du 26 mars, le président de la République, à travers le chef du gouvernement, Soumeylou Boubeye Maïga, leur a fait parvenir une contribution de 50 millions CFA. Histoire, sans doute, de leur permettre de mettre du beurre dans leurs épinards.

 


Mais contre toute attente, Mahmoud Dicko leur a fait retourner leur « précieuse contribution ». Après avoir présenté les 50 millions CFA aux médias, le président du Haut Conseil Islamique a, gentiment, prié le transporteur de ces 50 millions CFA de les retourner à leurs donateurs. Non sans explication. « Nous avons décidé, nous leaders religieux, d’organiser cette journée de prières et de bénédictions pour notre pays et sans un copeck du gouvernement ou de qui que ce soit. C’est pourquoi, nous avons décidé de vous présenter les 50 millions CFA, avant de les retourner à qui de droit », indique l’imam Mahmoud Dicko, devant les journalistes. Dans une déclaration, diffusée samedi soir au journal télévisé de 20 heures, le porte-parole du gouvernement assure que l’octroi des 50 millions CFA est un geste de « solidarité ».
Mais pour les initiateurs de cette « journée de prières et de bénédictions », leur refus de cet argent s’expliquerait  par le fait qu’ils ne veulent d’aucune récupération politique de cet événement, qui a mobilisé des centaines de milliers de Maliens.
Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *