Mahmoud Dicko lors de la marche de protestation : «C’est IBK Charlie Hebdo et non le Mali ! »

« Ne touche pas à ma religion … Je ne suis pas Charlie Hebdo… C’est IBK Charlie Hebdo et non le Mali … Je suis musulman et fier de l’être »… Ce sont, entre autres messages des milliers de marcheurs qui ont battu le pavé Vendredi dernier pour protester contre le Journal Charlie Hebdo et la présence du président malien à Paris. Le Président du HCIM, l’Imam Mahamoud Dicko dénonce et invite les autorités à agir.

 mahmoud dicko stade 26 mars imam hci

La marche a pris le départ à « La Bourse du travail » en direction du « Monument de l’Indépendance » où une déclaration a été faite (lire notre « Actu en images – page 8). Au cours de cet évènement, le Président du HCIM Mahamoud Dicko a interpelé  les autorités maliennes et la Communauté Internationale à prendre leurs responsabilités. Plusieurs  personnalités ont pris part à l’événement. Il s’agit, entre autres, de Cherif Ousmane Madani Haidara  Guide Spirituel de l’Association Ançar dine ; Mohamed Kimbiri, Porte-parole du collectif  des Associations religieuses, les leaders des différentes associations religieuses, etc.

Quelques minutes ont suffi Vendredi dernier  au collectif des associations musulmanes du Mali pour mobiliser des milliers de membres. Nombreux sont ceux qui ont préféré faire la prière de 16h sur place, preuve de leur  détermination à protester contre la caricature du Prophète Mohamed – PSL -paru Mercredi dernier à la Une du Journal satirique Français «CHARLIE HEBDO».

Dans ses propos,  le Président du HCIM, M.  Mahamoud Dicko a invité ses coreligionnaires à la sagesse car selon lui,  «nous vivons dans un monde planétaire aujourd’hui qui nous oblige à nous donner la main, à être ensemble». Et d’ajouter  que «tous les problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui ne peuvent avoir leur  solution en réalité que si l’on se donne la main. Et cela doit être compris par nos autorités et la Communauté Internationale qui, aujourd’hui détermine la marche du monde…  Il y a un malaise, des failles  dans la gouvernance mondiale qui ont besoin de réponse aujourd’hui. Les dirigeants du monde doivent avoir le courage de faire le diagnostic de cette gouvernance pour trouver les failles… Il ne sert à rien de réagir,  mais il faut agir !

Les responsables du collectif  ont ainsi condamné avec la dernière rigueur  les actes de  Charlie Hebdo cela  à travers une déclaration lue par leur  porte-parole M. Kimbiri. Aux dires de ce dernier,  ce Journal Satirique Français se cache derrière la liberté d’expression pour toucher sensiblement ce que plus d’un milliard d’individus gardent au plus profond dans leur cœur,  «Le prophète Mohamed PSL».  

Signalons que le même mouvement a été suivi dans plusieurs capitales régionales du pays.

Tom

source : Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.