Mahamoud Dicko, président du HCIM : « Cette épreuve doit nous galvaniser pour nous mettre ensemble… »

Priez pour le grand nord et priez pour tout le peuple malien, afin que Dieu réconcilie nos cœurs, que Dieu restaure dans notre pays la paix et la quiétude. C’est une épreuve parmi tant d’épreuves, les grandes nations, les grands peuples, subissent généralement de grandes épreuves, mais cela ne nous empêchera pas d’avancer. Nous allons avancer par la grâce d’Allah. Inch’Allah ! Inch’Allah !

imam mahmoud dicko precheur mosquee haut conseil islamisque

Ce peuple est une grande nation. Une nation courageuse qui a vécu des empires, ce ne sont pas des épreuves comme ça qui vont nous arrêter Inch’Allah. Nous allons avancer, avancer ensemble, avancer dans l’acceptation de l’autre, dans la tolérance. C’est ça les valeurs cardinales de notre pays. Ce sont des valeurs qu’il faut continuer à cultiver et à véhiculer. Ceux qui cherchent vraiment à nous distraire, à nous opposer, ce sont des gens qui se fatiguent, parce que ce peuple-là est un grand peuple, d’une vieille nation qui ne saurait être distrait par des actes de barbaries, des actes qui n’ont rien à avoir ni avec la foi ni avec la religion.

Nous appelons tout le peuple malien à l’union.  C’est dans les grandes épreuves que les grands peuples se reconnaissent.

C’est un grand peuple, une grande nation qui doit faire face à cette adversité, ces grands défis de réconciliation, la retrouvaille.

C’est sur le champ de la réconciliation et de la retrouvaille que les ennemis ont choisi pour nous frapper. Et c’est cela, ça doit nous galvaniser pour nous mettre ensemble. C’est ensemble que nous allons vaincre. Ce défi-là, le peuple se doit de le relever. Le défi de la réconciliation, de se mettre ensemble. Nous demandons à toutes les mosquées de prier pour la paix, l’unité, la réconciliation et de prier pour le Mali.

 

ABD

 

Mamadou Diarrassouba, Questeur de l’Assemblée nationale du Mali

« Nous nous sommes donné la main pour la patrie. »

Il s’agit du Mali. Nous sommes le Mali. Les gens ont pris conscience, c’est pourquoi aujourd’hui, nous sommes ensemble. Car, il s’agit du Mali. Si nous sommes ensemble pour les événements les plus douloureux, les événements les plus satisfaisants, on les fait ensemble. Aujourd’hui, près de 77 morts parmi nos militaires, et un blessé vient de succomber tout de suite à l’hôpital. Imaginez ce que ça fait, nous sommes obligés de nous donner la main. Nous sommes obligés de voir en face la réalité. On a laissé tomber nos habits politiques, on a porté l’habit du Mali. Aujourd’hui les Maliens doivent comprendre que c’est dans l’unité, la cohésion et le rassemblement que nous pouvons gagner. Imaginez aujourd’hui, la communauté internationale était là, tout le monde était là pour voir ce qui va se passer. Les gens ne croyaient pas que l’opposition et la majorité pouvaient se donner la main. Aujourd’hui, nous nous sommes donné la main pour la patrie. Parce que le pays nous appartient, à tous ».

 

ABD

 

 

Yacouba Traoré, député à l’Assemblée Nationale : « Cette rencontre symbolise l’unité des Maliens. »

Cette rencontre symbolise l’unité des Maliens autour de l’essentiel et je demande à tous d’être unis dans la diversité afin que le Mali sorte de ce gouffre et stopper l’hémorragie qui met à mal son développement.

Propos recueillis par ABD

Source : L’Enquêteur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *