Mahamoud Dicko : « Il faut imposer ce qu’on croit être bon pour le pays »

La Fédération des Associations et Groupements de la Société Civile pour l’Alternance au Mali ( F.A.S.C.A.M) a organisé a la maison des ainés son premier Congrès statutaire placé sous le parrainage de l’imam Mahamoud Dicko. Dans son intervention , l’imam Mahamoud Dicko a affirmé que « le temps n’est plus aux contestations mais qu’il faut imposer ce qu’on croit être bon et bien pour le pays » sur le conflit dans la région de Mopti l’imam Dicko indique que tout ça est fait pour nous distraire afin que le peuple ne puisse pas dicter ce qu’il veut. Avant de terminer l’imam Mahamoud Dicko a appelé les organisateurs à œuvrer pour une vraie alternance
Nous y reviendrons !
Source: aBamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *