Macina : LE CHANTIER DU CFP DE SAYE TRAINE

Le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mahamane Baby, a récemment visité le chantier du Centre de formation professionnelle de Saye dans la commune du Sana (cercle de Macina). L’objectif de la visite ministérielle était de mesurer l’état d’avancement des travaux de construction du CFP.

Mahamane Baby ministre Emploi Formation professionnelle porte parole gouvernement
L’établissement sera bâti sur un terrain de 4 hectares. Le maître d’ouvrage est le Conseil régional de Ségou. Ce centre propose un programme dans 5 filières : ovins et caprins, maraichage, coupe et couture, fabrication d’aliment pour bétail, teinture.
L’implantation du centre participe de la stratégie régionale de promotion de l’emploi en partenariat avec la coopération luxembourgeoise (Lux-Dev) qui finance les travaux pour un peu plus de 200 millions de Fcfa.
Le chantier du complexe a démarré en même temps que trois autres au bénéfice de la Région de Ségou. Les travaux, confiés à l’entreprise « Lima Construction », sont exécutés à 24% alors que le délai consommé est de 114%. L’entreprise aurait dû, en principe, remettre les clefs de l’infrastructure le 31 janvier dernier. Des sources proches du dossier assurent qu’elle n’a pas la capacité financière de mener à bien le chantier.
Le ministre Baby a marqué son mécontentement et pressé l’entreprise d’achever dans un bref délai, les travaux d’un centre précieux pour la formation des jeunes de Saye. Ceux-ci sont actuellement défavorisés par la situation géographique de la commune rurale du Sana (dans l’inter-fleuves Niger-Bani). Aujourd’hui, les parents doivent envoyer leurs enfants à Macina, Ségou, San, ou Niono pour acquérir une formation professionnelle. Mahamane Barry a même suggéré au Conseil régional de réviser le contrat qui le lie à l’entreprise.
La délégation ministérielle a également visité la radio de proximité « La Voix des jeunes » ou « Sana Kounkan » où le ministre a pu communiquer avec les auditeurs sur les objectifs de sa mission à Saye et surtout sur l’importance du CFP.
A. O. KONE
AMAP-Macina

source : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.