Lutte contre l’exploitation des enfants par la mendicité : La Comade s’entretient avec les maîtres coraniques

La salle de conférence du gouvernorat du district a servi de cadre le samedi 27 décembre dernier à une rencontre d’échange avec les maîtres coraniques de Bamako sur les actions de lutte contre l’exploitation des enfants par la mendicité. Elle a été initiée par la coalition malienne de défense des droits de l’enfant (COMADE) en partenariat avec le ministère de la solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du nord.

mendiants garibou pauvre enfant rue

Selon le président de la Comade, Amadou Bocar Teguété, cet atelier vise à éradiquer la violence faite aux enfants dans leur chair et leur âme. A le croire, pour pouvoir combattre ce fléau, il convient d’abord d’avoir l’adhésion des acteurs principaux que sont les maîtres. Il s’agissait ainsi pour les responsables de la COMADE à travers cet atelier de s’entretenir avec les maîtres coraniques du district de Bamako, de la commune I jusqu’à la commune VI, leur donner leur point de vue pour la résolution de ce mal qui demeure un problème national.

Aux dires de M.Tegueté, de même que l’enseignement coranique, la pratique de la mendicité en général dans notre pays, celle pratiquée par les enfants en particulier, mérite qu’on y attache une attention particulière. Pour cela, il a saisi l’occasion pour saluer le ministre de la solidarité, de l’action humanitaire et de la reconstruction du nord, Hamadoun Konaté qui à le croire, est préoccupé par la situation de l’école coranique. En témoignent ces propos au cours de l’audience qu’il a bien voulu accorder au nouveau bureau de la COMADE le 8 juillet dernier, :  » l’enseignement coranique a été et reste le fondement de la société malienne, à ce titre il doit être réorganisé et soutenu « . Selon M.Tegueté, cela dénote de la volonté affichée de donner à l’enseignement coranique son lustre d’antan. A ses dires, c’est cette volonté et cette vision partagée entre le ministère de la solidarité et la COMADE qui a aboutit à la tenue dudit atelier.

Pour réussir cette œuvre commune en faveur de la lutte contre la mendicité des enfants par l’amélioration de leur condition, M.Tegueté a invité les maîtres coraniques au dialogue constructif, à la complémentarité et la synergie d’actions. Par ailleurs, il a réitéré la disponibilité de la COMADE à accompagner le ministère de la solidarité.

Selon M.Teguété, outre le district de Bamako, cette rencontre va s’étendre sur toute l’étendue du territoire malien y compris Kidal. A la suite de laquelle sera lancé le projet de lutte contre l’exploitation des enfants par la mendicité.

 Ramata S.KEITA

SOURCE: L’Indépendant  du   31 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.