Lutte contre les Hépatites au Mali : SOS et ses partenaires déterminés à barrer la route aux fléaux

L’Association SOS Hépatites, en collaboration avec la Jeune Chambre Internationale du Mali  (Jci-Mali) et le Conseil national de la jeunesse du Mali (Cnj-Mali), a organisé le samedi 14 Septembre 2014 à Quinzambougou, un match de football.

JCI jeune chambre internationale conference

Soutenu par la Fondation Orange Mali et le Ministère des Sports, ce match qui a opposé l’équipe de la Fondation Orange Mali à celle des Hépatites, entrait dans le cadre de la célébration de la journée internationale des Hépatites, journée qui n’a pas pu être fêtée  le 28 juillet dernier au Mali, à cause de la fête de Ramadan. Il s’agissait, lors de ce match, selon les initiateurs, de sensibiliser les populations sur l’ampleur et la gravité des Hépatites, surtout la couche juvénile qui n’a pas beaucoup d’information sur ces maladies. La rencontre s’est déroulée en présence du parrain, Amadou Yalkoué, le président de la Jci-Mali, Didi Kouakou Diallo, les représentants de l’Association Sos Hépatites, Mme Mouly Baby, du Cnj-Mali, de la Mairie de la Commune II, et de plusieurs fans du sport. Le public venu nombreux s’est régalé en but. Huit buts inscrits au terme du temps réglementaire dont 5 buts marqués par la formation de la Fondation Orange Mali et 3 buts marqués par l’équipe des Hépatites. Le parrain, Amadou Yalkoué,  s’est ému du football produit par les deux équipes et salué l’initiative de Sos Hépatite et ses partenaires de lutter contre les Hépatites. « Je salue  Sos Hépatite, la Jci-Mali, le Cnj-Mali pour cette initiative. L’Hépatite est un problème de santé publique. Grâce aux actions de ces trois regroupements, l’on parvient à sensibiliser les populations. Au-delà du dépistage, des conférences, nous voilà sur le terrain du foot comme moyen de sensibilisation. On a assisté à un bon match de football. Je salue les différentes formations pour la prestation faite. Je les encourage à plus d’engagement pour barrer la route à cette maladie ravageuse», a-t-il dit. L’Hépatite est une inflammation du foie qui entraine la destruction des cellules.  Selon l’OMS, deux millions de personnes  sont infectées. Au Mali, selon les statistiques, la prévalence de l’Hépatite B est entre 15 à 18%. Ce qui veut dire que sur cent maliens, il y a 15 à 18 personnes porteuses de virus chronique d’Hépatite B, soit 2.200.000 personnes infectées et porteuses. La prévalence de l’Hépatite C est de 650.000 maliens porteuses de virus, soit 4,3%. Le cumul des Hépatites B et C dans notre pays donc, est de 2.800.000 maliens porteurs des virus.

Hadama B. Fofana 

SOURCE: Le Républicain  du   17 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.