L’offensive victorieuse du CNSP

Trois semaines après la démission forcée du Président IBK et la dissolution de certaines institutions de la République, le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) somme les anciens députés et ministres de rendre les véhicules de l’Etat et les macarons. Une demande qui a réjoui pas mal d’internautes maliens qui accusent les responsables concernés de garder illégalement les biens de l’État. Votre Facebookan du jour !

 

Alassane Traoré : Voilà pourquoi j’aime soutenir ces braves hommes du CNSP ; ils ont toutes les qualités qu’on attend. Le CNSP invite les anciens députés et ministres à rendre les macarons et véhicules de service à la direction générale des biens de l’État au plus tard le mardi 8 septembre à 8h00.

Fatoumata Diané : Un grand merci au CNSP. Il y en a qui habitent dans des logements de l’État, il faut les déloger. Faites des enquêtes aussi, il paraît qu’il y a des fonctionnaires qui sont à l’étranger depuis toujours, mais ils continuent de toucher les salaires. Beaucoup sont embauchés dans nos services de façon fictive, il faut trouver. Il y a des pratiques dans plusieurs services au Mali c’est-à-dire ils cuisinent au travail des mafés, coucous tous genres et mangent au service. Je n’ai jamais vu ça dans un autre pays. Il y a des fonctionnaires commerçants qui vont à Dubaï ou ailleurs, alors qu’ils ne sont pas en vacance et ils sont payés correctement par l’État. Impossible de se développer avec des telles pratiques. A chaque fois, c’est l’État qui perd. N’oublions pas de mettre fin aux traques de la Police et Gendarmerie malienne. Les citoyens ont trop souffert ! Ça suffit !

Brehima Balla Diakité : Il ne faut pas que ça s’arrête là ; il y’a autres biens de l’État à saisir surtout les investissements des grands cadres.

Amadou DIARRA : Le CNSP passe à la deuxième vitesse. Nous allons voir combien de ces anciens «députés» vont rendre ces bagnoles á l’État malien avant l’expiration du délai mentionné… ! Sané ani kontron vont travailler ces deux jours !
Ali Traoré : Plus de gouvernement de pléthorique et d’institutions budgétivores ! Une lutte impitoyable immédiate contre toute forme de délinquance financière, de gabegie, de corruption, de népotisme est nécessaire pour renflouer les caisses de l’État dans ce contexte de crise sécuritaire et sanitaire. La somme ainsi récoltée alimentera les budgets destinés à équiper toutes composantes du dispositif sécuritaire (Armée, Gendarmerie, Police, Sapeurs-pompiers, etc.). Par ailleurs, un audit général des finances publiques devrait être diligenté avant la fin de l’année 2020.
Aissata Diallo : Des coups d’Etats depuis l’indépendance du Mali, mais bizarrement il n’y a pas eu de coup d’État contre Alpha Oumar Konaré. Pourquoi ?

Simbo : Il y’ a également un lot de véhicules qui a été distribué par IBK lors de la campagne et avant qu’il faut récupérer avant de rouvrir le dossier des bâtiments publics bradés. Merci à tous les patriotes convaincus.

Seydou : Quand on sait l’incivisme, le manque de patriotisme le tout couplé au gain facile et la corruption au Mali, on se pose la question dans quel état ces véhicules seront rendus à la nation. Les moteurs des véhicules de l’État et autres pièces seront retirés et remplacés par des pièces usées d’autres véhicules. Il n’y a pas de petit profil. J’espère que le CNSP a le registre technique d’entretien et de maintenance de ces véhicules pour un contrôle strict.

Amadou Diarra : le Mali a tellement de défis à relever aujourd’hui que ne réclamer que des voitures vieillissantes pour moi est trop simpliste. Qu’on permette à ce que nos frontières soient ouvertes, que le service international de la BECEAO soit opérationnel d’abord.

Mahamadou Toure : Que le CNSP n’oublie pas aussi de récupérer le véhicule offert par l’État à des anciens imams qui ont abandonné la mosquée au profil de la politique. Ensemble, changeons nos comportements

Modibo Khalifa Cheikh Diawara : Et pourtant le CNSP doit faire un ratissage complet de tous les biens de l’État. Tu verras que beaucoup vont se calmer tout de suite.

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *