L’Imam Mahmoud Dicko

L’Imam Mahmoud Dicko a tenu à se déplacer samedi dernier pour dire aux délégués et membres de la CMAS que la Table ronde prévue pour deux jours, entre lui et la jeunesse malienne, au Palais de la Culture Amadou Hampathé Bah, était reportée.

 

Il a, aussi, expliqué au public que l’heure était grave, qu’il fallait arrêter de crier et d’applaudir. Donc, il fallait, d’abord, donner l’exemple, pour ensuite, demander à l’assistance d’honorer les dépouilles des militaires, comme celles des martyrs.

 

B.D

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *