Le syndicat autonome de la police exige la démission du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile

A l’issue de leur réunion extraordinaire, tenue le 31 juillet dernier, au siège du Groupement Mobile de Sécurité (GMS), le Syndicat Autonome de la Police envisage, le 23 août prochain, un sit-in devant la Primature pour réclamer la démission du général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

 

En effet, le Syndicat Autonome de la Police accuse son ministre de tutelle d’avoir pris des « sanctions arbitraires » contre sa corporation ; mais aussi, de « non assistance » aux policiers dans « l’exercice de leurs fonctions ». Et, pire, de « démoralisation du Groupement Mobile de Sécurité » et d’avoir fait « libérer des agresseurs de fonctionnaires de la Police ». Et ce, en violation du statut de la hiérarchie, suite à des décisions politiques.

Avant de prendre congés de leurs membres, les organisateurs de cette réunion extraordinaire ont donné rendez-vous à leurs militants, le 23 août prochain, devant le département de Dr Boubou Cissé.

Oumar Babi

SourceCanard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *