Le SYNAC apporte sa contribution au dialogue national inclusif

Aucun acteur de la mise en œuvre des politiques du pays ne veut rester en marge de cette dynamique de retour de la paix au Mali enclenché par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Sous la clairvoyance de son secrétaire général, Ousmane Christian Diarra, le Syndicat autonome des administrateurs civils (SYNAC) a organisé, la semaine dernière, une journée d’échanges et de réflexion pour apporter sa contribution au Dialogue national inclusif. L’ouverture des travaux de l’atelier était présidée par le ministre chargé des Reformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam.


L’atelier était une tribune d’acquisition des expertises et expériences des administrateurs civils pour permettre au SYNAC de préparer sa contribution et des propositions concrètes au Dialogue national inclusif. Son secrétaire général a annoncé que les résultats de l’atelier seront une contribution du syndicat pour enrichir les débats du DNI. Le ministre Amadou Thiam dira que les plus hautes autorités, en parfaite symbiose avec les forces sociales et les acteurs politiques, ont jugé opportun de se donner la main dans le cadre du Dialogue national inclusif.
à travers le Dialogue national inclusif, le SYNAC compte porter ses interventions sur la valorisation des corps des administrateurs civils, préfectoral, la protection, la promotion, la formation, le plan de carrière, le respect des engagements pris par les pouvoirs publics, l’équité entre les corps et à l’intérieur d’un même corps, la problématique de la réorganisation territoriale, les questions domaniales, foncières, pastorales.
Sidi Y. WAGUé

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *