Le scandale ACI se poursuit : Les maliens de l’extérieur, nouvelles cibles

C’est un feuilleton de scandale auquel on assiste à l’Agence de Cession Immobilière devenue subitement un nid d’affaires troubles.

Dans nos précédentes éditions, nous évoquions la situation scandaleuse dans laquelle l’Agence de Cession Immobilière est plongée(ACI). Le sujet qui  faisait débat, c’est bien le mystère qui entoure le rapport du bureau du vérificateur général sur la gestion de l’agence. Nous nous sommes interrogés sur sa destination et surtout le traitement qui en résulte. Idem pour les relations de travail devenues invivables au sein de la boite. Un autre scandale qui guette l’ACI est la méfiance et l’inquiétude des banques partenaires qui commencent à s’interroger sur les projets initiés par l’agence. Nos investigations nous ont permis de révéler d’autres impaires de l’entreprise, il s’agit des titres fonciers vendus à des innocents maliens de l’extérieur. Il nous est revenu que L’ACI est en train d’acheter des parcelles qui disposent déjà des TF pour en faire des logements sociaux destinés aux maliens de l’extérieur. Les zones concernées par ce scandale appartient à l’association des propriétaires des parcelles et des constructions rurales de N’Tabacoro (APPCRN). Pour ce faire, les membres de cette association sont sur les pieds de guerre contre l’agence de cession immobilière. Car, elle entend organiser des manifestations en collaboration avec d’autres associations de lutte contre l’injustice dans les jours à venir.

En tout état de cause, les maliens de l’extérieur qui ne savent pas les tenants et les aboutissants de cette aventure foncière risquent d’être tout simplement roulés dans la farine.

Nous y reviendrons !

Djibril Traoré 

 

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.