Le radicalisme religieux: que peuvent faire les Ulémas ?

forum regional leaders religieux spirituels musulmans islam soufis glsm conference

Face à la montée du djihadisme sur fond de haine religieuse, les initiatives pour un monde de paix se multiplient. En effet, en plus des mesures prises par les différents États pour endiguer le phénomène, les religieux ne restent pas les bras croisés. C’est le cas de ce forum régional des Soufis du Mali qui vient de se tenir à Ségou. La salle Tientiguiba Danté, c’est le lieu où se sont réunis en conclave des imams et érudits venus des 33 communes du cercle de Ségou, et des 7 cercles de la région pour prendre part aux travaux. L’objectif de cette rencontre, première du genre, est de créer une synergie entre les soufis de la région et du pays tout entier pour lutter contre le salafisme. Une initiative louable, s’il en est, qui tombe à pic, ce d’autant plus que le monde, depuis les attentats du 11 septembre 2001, fait face à une avalanche d’actes terroristes qui ont fini par dérégler le mode de vie des communautés. Les soufis ont donc vu juste en décidant de s’investir à fond dans ce combat que mène la planète dans son ensemble contre l’intolérance. Car, on ne le sait que trop bien, seule l’acceptation de l’autre dans sa différence peut permettre l’avènement d’un monde de paix et de tolérance, où la voix du muezzin ne dérangera plus le sommeil de l’athée, du paganiste, du bouddhiste ou du chrétien. Un monde où le musulman respectera aussi l’autre, dans sa différence ; se tiendra à ses côtés en toutes circonstances. C’est ce combat qu’entendent mener les soufis. Et ce combat doit être celui de tous les musulmans qui, chaque jour qui passe, voient leur religion traînée dans la boue par une horde d’obscurantistes et d’extrémistes primaires de tous poils, qui se font malheureusement passer pour la crème de l’islam.
Boko Haram, État islamique, Shebabs, AQMI, Ansar Dine, Al Mourabitoune, les Signataires par le sang… et on en oublie. Autant de dénominations aussi absurdes qu’insensées de groupes djihadistes qui sont en passe de faire de la planète un enfer sur terre. Faut-il donc laisser le champ libre à ces ingénieurs du mal ? Assurément, non. Et c’est ce qu’ont compris les soufis qui, par ce forum contre le radicalisme religieux, montrent la voie à suivre. Du reste, n’est-il pas enfin temps de hiérarchiser l’islam, à l’instar de la religion catholique, avec à la clé, la possibilité d’excommunier tout fidèle qui s’écarte des principes de la religion ? Cela peut paraître difficile, mais ce n’est pas impossible. Car tant qu’il sera permis à chaque sophiste de faire sa propre lecture du Coran, l’intégrisme aura de beaux jours devant lui, d’où la nécessité de coordonner et de contrôler les discours dans certains lieux de culte. Cela dit, le forum des soufis du Mali qui referme ses portes gagnerait en notoriété, s’il prenait l’engagement d’emboîter le pas au royaume chérifien, en procédant à la formation des imams à travers le pays. Cela, on le sait, nécessitera des moyens colossaux, mais au regard de l’urgence du moment, il y a fort à parier que les grandes puissances n’hésiteront pas à cracher au bassinet pour soutenir de telles initiatives. Car, il y va paix, la quiétude du monde et de l’intérêt de tous.

Par Mohamed D. DIAWARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *