Le Maouloud 2019 avec le guide des Ançars chérif Ousmane Madani Haïdara : 148 453 pèlerins dont 1375 prêcheurs venant de 29 pays recensés

Le Guide spirituel de l’association Ançar Dine international, Chérif Ousmane Madani Haïdara, par ailleurs président du Haut conseil islamique était le mercredi dernier face à la presse à son domicile au Banconi pour faire le point sur l’organisation des festivités du Maouloud. Une occasion qu’il a mise à profit pour appeler à la paix, à la cohésion société et à l’unité entre nos compatriotes.

Dans le document de presse remis à la presse à la faveur de cette conférence de presse, il ressort que c’est la 35e fois que le guide des Ancars organise le Maouloud. Pour l’édition de cette année, ce sont 148 453 pèlerins, dont 1357 prêcheurs venant de 29 pays, qui ont pris part à cet événement avec 56 203 prêches prononcés.

“Le nombre de participants est plus élevé que tout ce que nous avions annoncé mais nous donnons nos statistiques à travers les participants qui prennent des badges tandis qu’il se trouve que bon nombre d’entre eux ne se font pas enregistrer”, a précisé Cherif Ousmane Madani Haïdara.

S’agissant du thème de cette année, a-t-il poursuivi, il portait sur “Ensemble pour la paix et la sécurité au Mali”, qui, à l’en croire, cadre parfaitement avec le contexte actuel de notre pays.  Ainsi, les festivités de ce Maouloud au niveau des Ançars ont été marquées par des lectures du Saint Coran, des cérémonies de bénédictions, des conférences, des courses hippiques. La plupart de ces activités, a-t-il ajouté, se sont déroulées à Dognoumana sans oublier deux grands prêches au stade du 26-Mars avec la participation du président de la République.

D’ailleurs, le conférencier s’est surtout réjoui de la participation des invités de marque à cet événement. Outre le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, il a cité le représentant du Cosim de la Côte d’Ivoire, d’un imam du Niger et sa délégation.

Le coût de cet événement, qui s’est étalé sur une semaine se chiffre, selon lui, à 400 millions de F CFA.

Le guide des Ançars a mis à profit cette sortie médiatique pour inviter nos compatriotes à l’union, à la paix, à la cohésion société et s’éloigner de toute forme de violence qui est, selon lui, contraire au principe de l’islam.                         Kassoum Théra

 

Source: journal Aujourd’hui Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *