Le maire du district sur les sites des travaux de surcreusement : Des contrôles hebdomadaires pour accélérer les travaux

Le maire du district, Adama Sangaré, accompagné des maires des six communes de Bamako et des chefs de quartiers, a fait une descente lundi dernier sur les sites des travaux de surcreusement de certains marigots et collecteurs naturels dans le district de Bamako. Sur les lieux, il s’est réjoui de l’état d’avancement des travaux et a aussi constaté des imperfections qui, dit-il, feront l’objet d’une correction très urgente.

Chaque année, la mairie du district lance le projet de curage de canalisation. Cette année le gouvernement s’est engagé à ses côtés pour solliciter le surcreusement en plus du curage. En effet, il était constaté que les collecteurs étaient engorgés à un certain niveau, ce qui a occasionné la grande inondation de mai dernier.

Ce programme, bien qu’il soit traditionnel, a fait l’objet d’une attention particulière cette année. Selon le maire Adama Sangaré, depuis un mois les travaux ont commencé sur fonds propre des entreprises, car il y a eu un préfinancement des entreprises. Cela s’explique par l’engagement et la détermination de ces entreprises au travail.

Cependant, comme toute œuvre humaine il y a des imperfections. C’est pourquoi nous essayons de faire de façon hebdomadaire les contrôles, dit-il.

Le maire a souligné également que les six mairies évoluent sur le terrain pour contrôler les entreprises. Il indiquera que les insuffisances constatées feront l’objet d’une correction très urgente.

La date d’exécution des travaux est de 2 mois. Le maire précise : le mois d’août sera le mois le plus pluvieux, donc il faudra nécessairement que nous puissions clôturer l’ensemble des travaux avant le début des pluies à haute saison.

Ibrahima Ndiaye 

Source: Mali Tribune

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *