Le jeûne en periode de chaleur : Ce que recommandent les médecins nutritionnistes

Le jeûne du mois béni de ramadan qui a débuté au Mali le lundi 06 juin 2016, coïncide avec une période de forte chaleur. Le médecin nutritionniste, Abdoulaye Traore, que nous avons rencontré, recommande aux fidèles musulmans de ne pas s’exposer au soleil pendant le jeûne et de boire beaucoup d’eau après la rupture pour éviter la déshydratation. Selon lui, «il est conseillé de rompre le jeûne avec des aliments en liquide tel que la bouillie».

site orpaillage minière restauration manger preparation

Selon ces explications, les personnes qui suivent le ramadan doivent suivre quelques recommandations pour faire le jeûne sans risque pour leur santé. Avant toute chose, il est indispensable de s’hydrater et de bien s’alimenter au cours de la période de rupture du jeûne.

L’hydratation, indique-t-il, doit être le mot d’ordre de cette période de ramadan. Dès la rupture du jeûne les usagers doivent boire en grande quantité. « Chacun ne doit également pas oublier de s’hydrater juste avant la reprise du jeûne », a-t-il souligné.

Aux dires du médecin nutritionniste, il vaut mieux privilégier une alimentation sainelors de la rupture du jeûne et ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l’organisme. Aussi, indique-t-il, la rupture du jeûne ne doit pas être synonyme de repas trop copieux. Non seulement un repas abondant perturberait l’organisme, mais en plus cela pourrait favoriser les troubles du sommeil.

Avant de repartir pour une journée de jeûne, le médecin nutritionniste Traoré recommande de consommer des fruits pour l’apport en vitamines et surtout des sucres lents tels que de la semoule et des céréales pour tenir tout au long de la journée. ‘’A ce titre, il est important de bien manger avant le lever du soleil’’, explique le médecin Traoré.

Avant de renchérir : « même si le jeûne s’étend du lever au coucher du soleil, les usagers doivent essayer de faire trois repas au cours de la journée : le premier avant le lever du jour, le second à la rupture du jeûne et le troisième quelques heures (compter 2 ou 3 heures) après. Si cela est possible, une sieste peut s’imposer en début d’après-midi ».

« La période estivale invite même davantage les usagers à s’initier à cette pratique afin de leur permettre de reprendre des forces pour le reste de la journée », a-t-il conclu.

Agmour

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *