Le Général de Brigade aérienne à la retraite parrain du nouveau pavillon de l’infirmerie de l’Armée de l’Air

 Le pavillon général Mamadou Doucouré de l’Infirmerie centrale de l’Armée de l’Air a été inauguré, le mardi 19 janvier 2021, par le général de brigade Souleymane Doucouré, représentant le ministre de la Défense et des Anciens combattants avec le ministre de la Réconciliation Nationale, le colonel-major Ismaël Wagué.  C’était en présence du Parrain de la nouvelle infrastructure, le général à la retraite Mamadou Doucouré. L’événement a également enregistré la présence du Chef d’état-major général des Armées, celles du chef d’état-major de l’Armée de l’Air, le général de brigade Oumar Diarra et du colonel Aliou Boï Diarra ainsi que d’autres responsables militaires.

Cette nouvelle infirmerie centrale de l’Armée de l’Air, située au cœur de la Base aérienne, est composée de deux bureaux de consultation spécialisée, deux salles d’hospitalisation, deux salles VIP, un bureau administratif, un magasin et une salle de conférence de 25 places. Le coût de réalisation est estimé à 55 millions de F CFA. Les travaux de construction ont été exécutés dans un délai de six mois.

Ce joyau architectural représente pour les FAMa, pour la Direction centrale des services de santé des Armées et pour l’Armée de l’Air, une ambition : celle d’une politique de santé publique et militaire qui soit au service de tous. Ce bâtiment participe de la vision du commandement de mettre à la disposition des militaires, de leurs familles et des populations riveraines, des infrastructures fonctionnelles, équipées et disposant d’un personnel qualifié.

Selon le médecin-chef de l’infirmerie centrale de l’Armée de l’Air, le colonel Abderhamane I. Maiga, l’infirmerie passe d’une capacité d’hospitalisation de 4 lits à 14 lits, soit une augmentation de 250%.  Selon lui, cette réalisation complète le plateau technique de l’Infirmerie-hôpital de Bamako et des structures adjacentes qui travaillent en parfaite symbiose.

Rappelons que le parrain de cette infrastructure, le général de brigade aérienne à la retraite Mamadou Doucouré, fut chef d’état-major de l’Armée de l’Air de 1986 à 1991. Bien qu’il fût connu pour sa rigueur légendaire, son souci constant du bien-être matériel et moral de ses subordonnés lui a donné la réputation de chef humain et social. Et c’est lui qui a posé la première pierre de l’Infirmerie centrale de l’Armée de l’Air en 1989 à la Base A de Bamako.

Source: Fama
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *