Le Front d’Actions pour la Région de Kayes remercie le peuple malien pour son soutien !

Dans la salle de conférence de la  Bourse du Travail s’est tenue la conférence de presse du Front d’actions pour la Région de Kayes FARK ce mercredi 18 Septembre 2019. L’objectif de cette conférence était de remercier l’ensemble des maliens pour leur soutien à leur cause qui est le désenclavement de la région de Kayes qui passe par la réparation des routes KATI, KOLOKANI, DIDIENI, KAYES et DIBOLI, la reprise du train voyageur et l’opérationnalisation de l’aéroport de Kayes afin qu’il réponde aux normes internationales.

 

Avec à sa tête son Président, M. Mamedy DRAMÉ, FARK se dit, engagé pour la cause de la région de Kayes qui a été prouvé lors du blocage de la route Kati-Kayes le vendredi 23 Août 2019. Suite à cela, le gouvernement a décidé d’entamer l’entretien des routes  qui pour Mamedy Dramé est mieux que rien. Cependant des experts iront sur le terrain après 06 mois des travaux pour déterminer sa durée et si cela n’est pas satisfaisant, la lutte reprendra de plus belle pour le FARK.

Composée de 07 cercles, 129 communes, la région de Kayes regorge d’énormes ressources. Elle a environ 06 mines d’or, fait frontière avec trois pays, elle est traversée par deux routes nationales, un chemin de fer, le fleuve Sénégal, elle a un aéroport et compte des expatriés qui contribuent environ 500 milliards de Franc par an.

Cependant ces dernières années, la route par laquelle passe 68% des marchandises, 80% du carburant se trouve dans un état  catastrophique faisant des victimes tous les jours suite à des accidents.

Pour pallier ce problème grâce aux efforts fournis par le Mouvement M23 qui regroupait 18 associations  dont le FARK, des  promesses ont été faites par le gouvernement. Après l’entretien, il y aura  la réparation de la route Kati-Kayes sur une durée de 30 mois.

A côté de cela, les habitants de BAFOULABE souffrent par manque d’absence de routes praticables. Après l’arrêt  du  train voyageur, les habitants passaient par les ponts pour venir prendre des vivres à Bamako. Cependant deux ponts ont été partiellement envahis par l’eau. Selon M. Salif DIENG” pendant une semaine, il n’y a pas eu de trafic entre Bamako-Bafoulabé, Bafoulabé-Kayes. ”

Pour ce qui est de la reprise du train voyageur qui sera un soulagement pour Bafoulabé, le gouvernement souhaite trainer les choses jusqu’en 2024 qui coïncidera avec les 100 ans des rails chose que Mamedy DRAMÉ   ainsi que les membres du FARK trouvent long et demandent l’accélération pour la reprise du train voyageur.

Le Front d’Actions pour la Région de Kayes n’aura pas de répit tant que les trois doléances ne seront pas prises en compte par le gouvernement.

 

AFANOU KADIA DOUMBIA Stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *