Le domaine Malien .ML se positionne parmi les premiers registres Africains

Moins d’un an après le lancement du nouveau .ML en Juillet 2013, le nom de domaine internet national du Mali se positionne parmi les premiers registres Africains et affiche une croissance soutenue.

 

promotion technologie communication agetic agence technologie information communication mali bamako

 

Plus de 84,000 domaines .ML ont déjà été enregistrés à la fin février 2014, ce qui représente 200 fois le nombre de noms de domaine .ML qui existaient en début d’année 2013.

L’Agence des Technologies de l’Information et de la Communication (AGETIC) ayant la charge de la gestion du .ML, attribue cette excellente performance au modèle innovant qu’elle a choisi pour assurer le développement du nom de domaine national Malien. Celui-ci repose sur la distribution gratuite de la majorité des noms de domaine .ML, permettant à tout utilisateur internet de créer son site et construire une identité en ligne facilement et gratuitement.

C’est au début de l’année 2013 que l’AGETIC se voit confier la gestion du domaine .ML par ICANN, l’organisme international de gouvernance des noms de domaines sur internet. Mais le .ML accuse alors un retard important et compte moins de 400 noms de domaine actifs. Les procédures d’enregistrement et d’administration des noms de domaine sont longues et fastidieuses. De plus, les pannes techniques ont affecté la confiance des utilisateurs au Mali.

L’AGETIC, dont l’une des missions principales est de faciliter l’appropriation des TIC par les couches les plus larges, décide alors de briser le modèle traditionnel du secteur des noms de domaine et d’offrir les domaines .ML gratuitement, et à tous. Pour cela, elle fait appel à Freenom (ex-Freedom Registry), une société spécialisée du secteur des noms de domaines, afin de mettre en place une infrastructure et une technologie de pointe.

Aujourd’hui, les noms de domaine .ML peuvent être enregistrés gratuitement depuis le portail www.point.ml, et les serveurs du .ML disposent tous de la technologie « AnyCast », offrant sécurité et performances inégalées. Les ventes de noms de domaine Spéciaux (un nombre limité de noms de domaine à forte valeur vendus à un prix premium) et de services accessoires permettront à terme de rentabiliser les investissements dans le .ML.

Mais il reste encore beaucoup de travail pour atteindre les objectifs fixés, et l’AGETIC travaille avec les membres de la communauté internet locale afin de stimuler la création de bureaux d’enregistrement au Mali ainsi que d’utilisation des domaines par tous. 

« Le nombre de noms de domaine .ML enregistrés localement est encore très insuffisant et il est important de stimuler ce secteur pour lui permettre de jouer son rôle de catalyseur de l’économie numérique au Mali », déclare Hawa Diakité, Chef du Service .ML à l’AGETIC. « Notre objectif est de permettre à chaque utilisateur internet d’avoir son propre nom de domaine, ce qui encouragera la création d’entreprises et la production de contenus locaux. »

Le secteur des noms de domaines est en pleine révolution et ICANN prévoit le lancement de plusieurs centaines de « nouveaux domaines génériques » (ou gTLDs). Ces domaines sont

presque tous commercialisés par des sociétés privées Américaines et Européennes aux moyens financiers importants, et leur arrivée sur le marché risque de creuser davantage l’écart entre registres de domaines commerciaux modernes et registres de domaines nationaux. « Face à cette concurrence accrue, le modèle des domaines gratuits offre une alternative viable pour les registres de domaines nationaux » continue Hawa Diakité.

Le modèle des domaines gratuits a été également adopté par d’autres nations, comme le Gabon. Plus récemment, le Nigeria a annoncé qu’il offrirait 100,000 domaines gratuits.

L’enregistrement de domaines .ML est ouvert à tous sur www.point.ml

Les bureaux d’enregistrement souhaitant distribuer des noms de domaine .ML peuvent s’adresser directement a l’AGETIC : [email protected]

La Direction de l’AGETIC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *