Le comble du ridicule !

Alors que de simples citoyens, à l’image de l’artiste Sidiki Diabaté, sont en train de contribuer à hauteur de cinq millions, six institutions de la république cotisent six millions en guise de réponse à l’appel du gouvernement pour le fonds COVID-19, soit un million par institution. Si la manifestation de la bonne foi des présidents desdites institutions est saluée, les facebookeurs voient en cette contribution, un manque de considération pour les Maliens, une honte pour la nation tout entière. Au moment où de hauts fonctionnaires d’autres pays sont en train de renoncer à 2 et 3 trois mois de leur salaire pour faire face à la pandémie, l’on estime qu’il n’y avait pas lieu de médiatiser cette donation pour le respect à l’honneur des Maliens. Comble du ridicule, ces six institutions pouvaient vraiment mieux faire ! Votre facebookan du jour s’est intéressé aux discussions sur le sujet !

   

Niaré Oumar : 6 millions pour 6 institutions, dont 1 million par institution. Vraiment c’est honteux.

Paul Diarra : Niaré Oumar, par président d’institution, il faut bien lire le communiqué.

Niaré Oumar : Paul Diarra, ça ne vient de leur poche. C’est sur le dos du contribuable, c’est pourquoi je dis par institution.

Moussa Diaby : peut mieux faire !

Paul Diarra : Moussa Diaby, tu as donné combien ?

Daouda Bakary Kone : Moussa Diaby, mais seulement les 6 ont donné la petite somme de 6 millions. Tou moria !

Mariam Aminata : Pour le bien-être du Mali, chacun compte et à savoir aussi qu’aucun sacrifice ne saurait de trop pour la cause nationale. Nous saluons la Cour Constitutionnelle pour ce geste de bonne foi en vue d’accompagner le gouvernement dans sa lutte contre le Covid-19.

Général Yanki : Sidiki Diabaté, qui ne représente que lui-même, qui n’a jamais volé quelconque bien public que ce soit, a donné 5 millions.

Juste, nous ne sommes pas fiers de vous et puis nous savons que tous ces argents contribués ne reviendront pas aux Maliens, mais à quelques poches.

Paul Diarra, Général Yanki : un million par président d’institution, au lieu de dire du n’importe quoi, cherchez à comprendre d’abord.

Hassane Diallo : Général Yanki, bien dit !

Fanana Mamoudou : Paul Diarra, et vous avec cette photo de profil on sait pourquoi vous raconter de la merde.

Son Excellence Snd : décevant ! Vous nous volez nuit et jour et c’est 1 million seulement que vous êtes capables de cotiser chacun.

Pauvre Mali !

Alassane Koné : Ah mon pays ! Quelle malédiction ? Tandis que les autres chefs d’État engagent des mesures d’accompagnement envers leurs peuples, au même moment, vous tendrez les mains encore (mendicité), pauvre Mali.

Brahima Banfo Koïta : Alassane Koné, mon frère conserve ta salive. Il y a trop d’escrocs au Mali, malgré tout, tu dis la vérité, certains viendront te critiquer.

Négro Kamate : Donc, six grandes cours= six millions !!=>1million/cours ? Rien à dire ! Nous voyons sur quel pied, notre pays danse maintenant. Mais de toutes les façons, si le Covid-19 s’explosera en flambée, chacun le payera par sa vie….

Négro Kamate : Mon cher Paul, il n’essaye pas de convaincre les gens sur ce projet !! De si grandes institutions d’une nation contribuent de cette façon !!! En cas de crise, c’est sur eux que la population doit compter comme premier secours à mon avis. Et tu te permets pour demander combien les gens ont donné ? L’État nous donne combien pour qu’en retour, il puisse compter sur nous ?

Aviculture Pro : Dans les 6 millions là, nous avions notre part dedans heinn ! Donc, on a aussi contribué. Connaisseur comprend !

Momo Traore : C’est ensemble dans l’Union et la solidarité que nous arriverons à vaincre le covid-19 dans notre pays.

Hassane Diallo : chers présidents des institutions… Nous prendrons ! Dieu est témoin que vous avez trahi ce pays… On prie Dieu pour que vous le payiez dans cette vie d’abord avant d’aller à l’au-delà.

Salia Dembele : Hummm, j’ai les larmes aux yeux, je regrette d’être malien. Car même une seule personne peut donner cette somme.

Paul Diarra : Salia Dembele, n’ayez pas les larmes aux yeux, tu as donné combien ?

Salia Dembele : Paul Diarra, petit Diarra, même 5f, je ne donnerai pas. Tu as compris ?

Boua le Choco : Salia Dembele, je te jure mon frère, si on pouvait changer sa nationalité, je le ferais.

Yakara Bebe Toure : Nous remercions les responsables des institutions pour leur patriotisme, pour qu’on puisse stopper le Covid-19 dans notre pays.

Dol Coumbi : Sur le cou, j’étais content que les membres de la Cour allaient tous verser l’intégralité de leur salaire pour la lutter contre le COVI-19. Décidément, personne ne veut souffrir pour le Mali. Attendons le bon geste du PR. Inchallah !

Paul Diarra : Dol Coumbi, mon frère, ne soyons pas ridicules tu as donné combien ?

Fanana Mamoudou : Paul Diarra et toi ? On te paye combien pour venir te ridiculiser de la sorte ?

Dol Coumbi : Paul Diarra, je me prive de donner au gouvernement, mais directement aux personnes dans le besoin. Et toi tu as donné combien, monsieur l’avocat du diable ?

Ibrahim Djigue : Des Comédiens, il serait plus judicieux de supprimer ces institutions. Sinon, de les réformer en une seule institution pour faire des économies. Chaque année, les Maliens paient des milliards pour institutions inutiles.

Paul Diarra : Ibrahim Djigue, tu penses que nous sommes à Yelebougou ? Ko supprimé !

Ibrahim Djigue : C’est pire que yelebougou, c’est plutôt Fatobougou. Au Rwanda, tous les ministres et hauts fonctionnaires y compris les chefs d’institutions ont vu leurs salaires transférés dans la lutte contre le Covid19. Nous avons au Mali des comédiens.

Baba Mariko : Merci beaucoup pour cette contribution. Toutes les personnes de bonnes volontés doivent prendre ça comme exemple. La lutte contre le COVID-19 n’est pas l’affaire du gouvernement seulement. C’est une maladie qui nous concerne tous.

Yacouba N’golo Traoré : Un seul haut fonctionnaire peut et doit payer plus que six millions.

Mamadou Madesco Sidibe Mms : tu verras que chaque membre de ces différentes institutions ont contribué à hauteur de 50 000 FCFA.

Ces gens se moquent de la population malienne hein.

Paul Diarra : Mamadou Madesco Sidibe Mms, tu as donné combien ?

Issouf Sidibe : Paul Diarra, il a donné 10 millions !

Mohamed Kant’s : Vous n’avez pas honte ? 6 millions sérieux ? Le comble c’est la publication de ce geste avec honneur. Sachez qu’on a plus confiance en notre gouvernement !

Niangaly Abdoulkarim : Avec tous ces milliards, c’est seulement 6 que vous offrez. bande de voyous !

Williams Pharel : 6 000 000 ? Et elle aussi n’a pas eu honte de faire savoir ça au monde ? Même Sidiki Diabaté, simple artiste, a donné à lui seul 5 000 000 FCFA. Quelle honte !

Paul Diarra : Williams Pharel, voilà le problème du Malien. Eh, Allah, s’ils ne donnent pas, vous les accusez, s’ils donnent aussi, ça vous pose problème !

Kaledou Traore : Williams Pharel, sous l’effet des critiques du bas peuple, ils ont essayé de sauver la face. C’est de la démagogie.

Oumar Kone : Je ne verserai pas 5f, tant que vous continuez à piller l’État. Vous êtes tous des vampires.

Amadou AL Saoud Ben : Allahou Akbar ! Le ridicule ne tue pas au Mali vraiment !

Paul Diarra : Amadou AL Saoud Ben, voilà le ridicule ne tuera plus dans ce pays-là accusé dans le but d’accuser. Sinon, rien de concret ici mon frère !

Bakary Traoré : Vous n’avez même pas honte ? Vos confrères et consœurs des pays voisins ont sacrifié leurs salaires de deux à trois mois, vous êtes là à nous dire du n’importe quoi !

Memdèse Sbé : Hélas ! C’est notre argent… car aucun d’entre vous n’évolue dans les secteurs industriels.

Bourama Coulibaly : Vous vous moquez des Maliens, au lieu de trouver une solution pour les pauvres, comme nos voisins, dommage.

Christophe Diakaria Dembélé : de la mascarade pour duper la population. Telle est ma vision des choses. Nous ne sommes pas naïfs. On vous voit venir. Les 6 300 000 000 F ont servi à quoi ? Nous voulons des détails. Ça me dégoûte vraiment de voir la manière dont les dirigeants de ce pays se foutent de la population.

Amadou Dolo: Merci pour votre action de bonne foi pour la cause nationale !

Coulibaly Sidy SN : je pense que ces montants sont imputés sur le budget national à travers le budget de ces institutions. Contribuez sur vos fonds personnels !

Abdoul Karim Coulibaly : Regarde, il ne faut pas nous insulter ici hein…. depuis vous nous volez des milliards et au moment où on a plus besoin de nos sous, vous cotisez des miettes de 6millons, on a qu’à ce respecter un peu dans ce pays la maintenant.

Alpha Keita : Ce n’est pas ce qu’on vous demande. Ce n’est pas votre rôle. D’où tenez-vous ces fonds ?

Sultan Du Manding : Ce qui est marrant, c’est la mention “ À diffuser largement en français et dans toutes les langues nationales” !!!! Quand on donne, on ne le dit pas, c’est aux bénéficiaires d’annoncer le don. Sinon, ça devient de la fanfaronnade.

Souleymane Sidibé : C’est décevant de votre part…. Et la présidence ? Et le gouvernement ?

Luck Tembely : ça veut dire tout simplement qu’ils n’ont pas contribué, mais seulement ils ont pris une partie de leur budget de fonctionnalité. Que Dieu les paye, c’est tout ! Pas de commentaire !

Konate Siaka : En Côte-d’Ivoir, le Sénat seul a donné 15 millions pour la lutte contre le coronavirus. Donc, medito’s !

Mohamed Bebeto : Je cherche la réponse à cette question.

Les autorités maliennes, sans exception, ont-elles signé un pacte avec l’au-delà pour qu’elles puissent faire leur dernier voyage avec leurs biens (maisons, voitures, etc.) y compris leurs comptes bancaires ?

INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *