Lancement commercial des 1050 logements de Dialakorobougou : L’ACI en partenariat avec APIM s’engage pour la création d’une nouvelle ville moderne

L’Agence de Cessions Immobilières (ACI) et l’association des promoteurs immobiliers du Mali (APIM) ont procédé au lancement commercial  des 1 050 logements du site de Dialakorobougou, dans la périphérie du district de Bamako le week-end dernier. La cérémonie était présidée par le président de l’APIM, Moussa Coulibaly. Il était entouré pour la circonstance de certains partenaires. 

 

societe immobiliere fonciere mali sifma logements sociaux

 

A travers ce lancement commercial, il s’agissait  pour le président de l’association des promoteurs immobilières (APIM), Moussa Coulibaly, d’édifier les hommes de média sur les conditions d’acquérir les maisons et l’objectifs de son association de créer une ville nouvelle moderne avec toutes ses commodités. Il a indiqué que le programme de construction se fait dans le cadre d’un partenariat entre son association et l’ACI.

 

L’objectif est de donner un toit à chaque Malien. Compte tenu de la pertinence de ce programme, l’ACI a mis à la disposition de l’APIM des parcelles qui feront l’objet de titres fonciers individuels à Dialakorobougou pour la construction de 1050 logements.

 

Moussa Coulibaly a déclaré  que  l’APIM s’engage à faire réaliser exclusivement par ses membres ledit programme de logements sur les parcelles ainsi mises à sa disposition.

 

La mise en valeur sera répartie comme suit: 500 logements de type F3, 450 logements de type F4 et 100 logements de type F5 duplex.

A ce titre, l’APIM à travers son président s’engage à assurer la coordination des travaux de construction, la commercialisation de l’ensemble du programme dans un délai de 3 ans.

 

Il a rappelé que ce programme, en plus de la production de logements, tend à assurer aux bénéficiaires un cadre de développement économique et social intégré.  » Ce projet est l’illustration éloquente de la disponibilité et de l’engagement des opérateurs économiques de la filière de l’immobilier de s’investir ensemble pour assurer d’une part l’indispensable développement de leurs activités et d’autre part de mobiliser localement les ressources financières et techniques nécessaires pour soutenir les programmes de développement de notre pays. Tous les Maliens partout où ils se trouvent peuvent acquérir une maison à travers la garantie des sociétés d’assurances où des banques« , a conclu le président de l’APIM.

 

Cléophas TYENOU

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *