Lakamané dans la région de Kayes : La jeunesse s’insurge contre la gestion opaque de leur château d’eau

La population de Lakamané, dans le cercle de Diéma, région de Kayes, se trouve révoltée depuis quelques moments contre la gestion de leur château d’eau.

Selon un habitant du village, Cheickna Barry, tout à commencé lorsque les autorités locales ont supprimé trois (3) pompes d’eau qui approvisionnaient la population gratuitement en eau pour installer un château payant. A ses dires, malgré le fait que ce château soit un don de l’Union Européenne, la population se voit contrainte de payer de l’argent pour avoir de l’eau. Du coup, beaucoup de personnes se voient privées d’eau faute d’argent. Ce qui fait le plus mal, poursuit notre interlocuteur, c’est  que les recettes récoltées de la gestion du château d’eau à travers une commission sont sans effet sur le développement du village car cet argent est en train de partir directement dans les poches des responsables locaux sans aucun intérêt pour le village.

C’est pourquoi, la population s’est organisée pour restaurer les anciennes pompes à travers une collecte de fonds. Et la jeunesse en première ligne. Une doléance que les autorités locales sont en train de rejeter en bloc au motif que cela réduirait la capacité du château, donc contre leurs intérêts. En plus des autorités locales, certains parmi les membres de la commission de collecte de fonds, probablement intimidés par la Mairie sont aussi en train de s’opposer à la réparation des pompes.

Malgré cette ferme volonté des autorités à s’opposer à tout projet de remise en marche des anciennes pompes dans le village, la jeunesse de Lakamané semble elle aussi déterminée à aller jusqu’au bout pour réaliser son ambition pour le bien-être de la population. C’est pourquoi, elle attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cet état de fait.

Modibo Dolo

 

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *