L’affaire des 1000 tracteurs… : … Et le financement des campagnes communales et régionales du parti présidentiel

Le Gap résultant de la présumée surfacturation et du prix réel des tracteurs était initialement destiné au financement des activités du parti présidentiel dans la perspective des communales couplées aux régionales. C’est du moins, ce que prétendent des bouches autorisées.

ceremonie remise dons aide cultivateur tracteur agricoleLe Parti du Bélier blanc vient de lever le lièvre à propos de la surfacturation au tour des 1000 tracteurs que l’Etat malien a subventionné aux paysans et dont la remise a lieu le 22 Septembre 2015. Manifestement, l’opération des 1000 tracteurs, est une autre histoire de surfacturation  dont les finances publiques et le paysan malien font les frais. Un tracteur qui a effectivement coûté 5 millions 950.000 FCFA est facturé à l’État à 13 millions 600.000 FCFA. C’est ainsi que les 1000 tracteurs ont coûté 13 milliards 600 millions de francs CFA selon le communiqué du Parena.

Et d’autres sources bien  introduites affirment que la récolte de ces malversations financières devrait servir à financer les campagnes communales et régionales du RPM notamment dans certaines communes dans le  district de Bamako  et localités de l’intérieur. Le dispatching aura été déjà été fait, confirment nos sources. C’est fort de cet apport financier que le parti présidentiel est allé sur  listes propres dans la quasi-totalité des circonscriptions phares quand bien même, précise-t-on, il soit partout au plus bas de sa forme.

Que le département ministériel de celui en charge du secrétariat général du parti soit fortement impliqué s’expliquerait alors.

Au PARENA, l’on persiste et signe : il s’agit d’un nouveau scandale de l’ère IBK dont les principaux protagonistes sont les mêmes que ceux du GIE de l’engrais frelaté, à savoir le Ministre  du Développement Rural (Bocari Tréta) et le président sortant de l’APCAM (Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Bakary Togola).

La responsabilité de la présidence de la République, soutiennent nos sources, ne semblent pas directement établie, du moins, pour l’instant. L’on ne peut cependant dire autant des Barons de son parti, plus soucieux de ressusciter leur formation agonisante et à laquelle leur mentor semble avoir tourné dos. Ceci expliquerait donc cela. Wait and see !

Toumani

 

Encadré

Le Parena remet à la charge ce vendredi

 

Le PARENA était prêt à apporter d’autres détails lors de sa conférence de presse du Vendredi dernier. L’initiative a été  reportée pour une cause nationale (prière en faveur des victimes de la bousculade de Mina). La rencontre se tiendra demain Vendredi au même lieu  et à la même heure.

source : La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *