La preuve que l’ORTM méprise les maliens

La télévision nationale n’a aucun respect pour les téléspectateurs qui ne sont autres que les maliens. Malgré les nombreuses critiques, les améliorations sont peu visibles à l’antenne.

 

ORTM LIVE DIRECT

 

 

Une télévision publique nationale doit, en principe donner la priorité aux sujets d’intérêt national. Il ne s’agit nullement des colloques et ateliers mais de la vraie actualité. Le malien doit être placé au centre des préoccupations de la chaine publique.

Un seul exemple pour démontrer le mépris de la chaîne envers le peuple qui la finance. Le mardi 22 avril, au journal de 20 Heures, un événement est passé presque inaperçu : 2 records nationaux (400m et 800m) ont été battus.

C’était lors de la 13e édition du grand prix Confédération Africaine d’athlétisme de Bamako. Une rencontre qui vu la participation, en plus d’une dizaine de pays africains, de la meilleure athlète africaine des 10 dernières années. Il s’agit de la botswanaise Amantle Montsho, championne d’Afrique, du monde, et médaillée d’or de plusieurs autres rencontres mondiales et africaines.

Que fait l’ORTM ?

La rédaction du journal, qui a duré environ 54 minutes, n’a choisi de mentionner l’information qu’à la 48e minute, après de nombreux sujets qui ne méritaient pas d’être traités avant.

La rubrique sport est souvent placée en dernière position des sujets traités mais quand l’information est importante, elle doit faire la Une. C’est ce que font toutes les chaines sérieuses du monde.

Deux records maliens, au cours d’un si grand événement, qui a vu également la présence du ministre des sports, méritaient un peu plus de considérations. Il est clair qu’en procédant ainsi, l’ORTM ne donne pas de la valeur à l’extraordinaire travail des athlètes maliens.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *