La première dame fait œuvre utile à Ouenzindougou

La présidente de l’ONG AGIR, Keita Aminata Maiga, Première dame du Mali accompagnée d’une forte délégation dont le ministre de la santé a procédé ce samedi, à l’inauguration du « Energy care center » de Ouenzindougou dans la commune rurale du Mandé.

keita aminata maiga premiere dame mali inauguration webcenter cabinet medical centre vie Ouezzindougou institut loris azzaro toulouse ong agir samba ousmane sow ministre sante ordinateur

Notabilités, femmes et jeunes de Ouenzindougou ont laissé leurs préoccupations pour réserver un accueil mémorable à Keita Aminata Maiga. Le chef de la localité, Mady Koné ainsi que le maire de la rurale du Mandé ont exprimé leur gratuite à l’ONG AGIR, pour le choix porté sur Ouenzindougou dans la réalisation du deuxième centre communautaire de vie appelé « Energy care center », après celui de Lassa en 2016.

Pour les autorités de Ouenzindougou et celles de la commune du Mandé, le centre est un atout pour un développement local harmonieux ; elles promettent de veiller à son entretien efficient. En effet, l’infrastructure dotée d’un cabinet médical, d’un centre de vie et d’un web center, équipé d’une dizaine d’ordinateurs-avec un accès internet est un cadre commode, autonome et adapté aux réalités des changements climatiques.

Le bâtiment fonctionne à l’aide de plaques solaires et dispose d’un forage pour son alimentation en eau potable. Construite dans l’enceinte de l’école fondamentale de Ouenzindougou, cette infrastructure est le fruit d’un partenariat entre l’Institut Loris AZZARO de Toulouse et l’ONG AGIR engagée pour la promotion de l’éducation et de la santé des filles en milieu urbain et rural.

Pour Jean Louis DARE, président de l’institut AZZARO, cette réalisation est le couronnement des efforts entrepris par Keita Aminata Maiga, « une femme battante pour le rayonnement de son pays ». Pour la première dame, c’est un honneur pour l’ONG Agir de recevoir ce joyau de la part de l’institut AZZARO, pour une prise en charge de proximité de la santé sexuelle et reproductive des adolescents, afin de leur permettre de contribuer à la construction du Mali.

En plus du volet médical, le centre offre un cadre idéal pour l’éducation de la communauté sur les conséquences du mariage précoce, de la mutilation génitale et autres maux dont souffrent de nombreuses femmes rurales à travers notre pays, selon Keita Maiga. La première dame, avant de couper symboliquement le ruban du’’ centre de vie’’, a saisi l’occasion pour renouveler ses remerciements à l’ensemble des partenaires de l’ONG Agir.

Elle a, également sollicité l’accompagnement du gouvernement, afin de faciliter l’accès aux conditions sociaux de base dans les zones reculées.

D’autres centres suivront pour le bonheur des populations ont promis les donateurs.

 

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *