La population crie, les immeubles poussent

urbanisation population ville capital bamako

Il ne se passe pas un jour sans que les populations ne crient leur ras-bol face à la difficulté de la vie. Partout,  c’est la désolation, les gens souffrent de  la pauvreté, du manque  d’emploi, d’insécurité, d’impunité et d’injustice. Le nombre des mendiants,  aux carrefours, a triplé, à  telle enseigne qu’on se croirait au pays de mendiants. Bref,  le Mali va mal, très mal. Mais le hic, c’est que les immeubles   poussent partout, donnant l’impression que Bamako est une vile où tout va bien et que la population a un niveau de vie élevé. A côté des immeubles,  les stations d’essence se créent  par ci par là, les grosses cylindrées sont visibles sur toutes les routes. Malgré l’état de pauvreté de la population, de nouveaux bourgeois font leur apparition. Bref, chacun dans  vit son milieu avec ses conditions de vie.

Source : L’Œil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *