La grande cérémonie aux couleurs : un cadre et un outil de communication interne

L’Armée de Terre a tenu sa traditionnelle Grande cérémonie aux Couleurs le lundi 03 août 2020. Cette rencontre mensuelle se veut un cadre et un outil de communication interne.

 

Ainsi cette session d’août a été mise à profit par le Chef d’état-major Armée de Terre pour rappeler le respect strict des mesures barrières contre la maladie à corona virus (port de masque obligatoire, lavage des mains et surtout la distanciation) sont les gestes de prévention contre cette pandémie. Le général de brigade Oumar Diarra en a profité pour inviter ses collaborateurs à encourager et multiplier les rencontres de commandement à tous les niveaux pour prendre en compte les préoccupations de la troupe. Il leur a également instruit dee faire respecter par la troupe en toutes circonstances et en tout lieu le Droit International Humanitaire (DIH) et la discipline. Il a loué les avantages de la bancarisation des salaires des militaires.

Invite à plus de vigilance

La vigilance doit être absolue. Chacun doit assume avec rigueur la mission qui lui est confiée, aucun laxisme de commandement et de vigilance ne sera toléré, avertit-il. Le Général Diarra n’oublie point la sensibilisation sur les causes du nombre très élevé des blessés d’accidents de voie publique. Cette gravité interpelle tout militaire y compris conducteurs et éléments transportés. Ces accidents réduisent considérablement nos capacités en personnel et en matériels, rappelle-t-il.

Rappel du statut général des militaires

La Grande cérémonie aux Couleurs offre également l’occasion de rappeler aux personnels certains aspects et ou points du statut général des militaires.

Article 1

L’armée de la République est au service de la Nation. Sa mission est de préparer et d’assurer par la force des armes la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la Nation.

L’état militaire exige en toute circonstance esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême, discipline, disponibilité, loyalisme et neutralité. Les devoirs qu’il comporte et les sujétions qu’il implique méritent le respect des citoyens et la considération de la Nation.

Le présent statut assure à ceux qui ont choisi cet état les garanties répondant aux obligations particulières imposées par la loi. Il prévoit des compensations aux contraintes et exigences de la vie dans les forces armées. Il offre à ceux qui quittent l’état militaire les moyens d’un retour à une activité professionnelle dans la vie civile et assure aux retraités militaires le maintien d’un lien avec l’institution.

Il est institué un Haut Comité d’évaluation de la condition militaire, chargé d’établir un rapport annuel adressé au Président de la République et transmis au Parlement. La composition du Haut Comité d’évaluation de la condition militaire et ses attributions sont fixées par décret.

 Article 2

Le présent statut s’applique aux militaires de carrière, aux militaires servant en vertu d’un contrat, aux militaires réservistes qui exercent une activité au titre d’un engagement à servir dans la réserve opérationnelle ou au titre de la disponibilité et aux fonctionnaires en détachement qui exercent, en qualité de militaires, certaines fonctions spécifiques nécessaires aux forces armées.

Les statuts particuliers des militaires sont fixés par décret en Conseil d’Etat. Ils peuvent déroger aux dispositions de la présente loi qui ne répondraient pas aux besoins propres d’un corps particulier, à l’exception de celles figurant au titre Ier et de celles relatives au recrutement, aux conditions d’avancement et aux limites d’âge.

TITRE I : DROITS ET OBLIGATIONS

Chapitre I : Exercice des droits civils et politiques

Article 3

Les militaires jouissent de tous les droits et libertés reconnus aux citoyens. Toutefois, l’exercice de certains d’entre eux est soit interdit, soit restreint dans les conditions fixées par la présente loi.

Enfin sensibiliser les hommes sur l’usage des réseaux sociaux.

Actualités

La Grande Cérémonie aux Couleurs a permis au CEM/AT de faire le tour d’horizon de l’actualité milité, notamment celles relatives aux opérations sur le terrain, attaque, relèves, cérémonie à la mémoire des militaires morts sur le champ d’honneur, sans oublier les manifestations du M5 du 10 juillet 2020 qui a fait 11 morts et plusieurs blessés.

Invite à une préparation opérationnelle continuelle

Le CEM/AT invite ses troupes à une préparions continuelle.  Continuons à nous préparer, à nous entrainer, nous éduquer et nous former pour la mission afin de pouvoir honorer notre serment de Défendre la Nation, conclut-il.

Sambè Sambè de Tabaski

Après la cérémonie aux couleurs le Chef d’état-major de l’armée de terre a reçu le Sambè Sambè (vœux) des collaborateurs dans la salle de conférence du PC EMAT. Une minute de silence a été observée en la mémoire de nos compagnons d’armes tombés sur le champ d’honneur. Le porte-parole, l’Adjudant Amadou SISSOKO, a souhaité au général de Brigade Oumar DIARRA et à sa famille une année de santé mais surtout de cohésion et de succès opérationnel.

Le chef d’état-major de l’Armée de Terre a souligné que l’année 2020 a été très rude pour les FAMa. Une année au cours de laquelle nous avons perdu beaucoup de frères d’armes. Selon lui, nous pouvons arrêter ce bain de sang et renverser la situation à notre faveur. La peur doit changer de camp. Il a exhorté les chefs militaires à veiller sur leurs hommes.

 

Source : Armée de Terre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *