La CSTM bat le pavé, demain…

La Confédération Syndicale des Travailleurs du Mali (CSTM), marchera demain. C’est ce qu’affirment les responsables de la centrale syndicale. C’était ce lundi, au cours d’une conférence de presse animée à cet effet.

Hamadoun Amion Guindo secretaire general syndicales travailleurs cstm

La Confédération syndicale des travailleurs du Mali est décidée à se faire entendre. En effet, un mois après les 48 heures de grève qu’elle avait décrétée, la CSTM se résout à battre le pavé demain 21 avril. Ni l’état de santé du Chef de l’Etat, IBK, ni même celle de la  ministre la Fonction publique, Diarra Racky Talla, ne saurait les arrêter. « Nous compatissons pour la maladie du président IBK mais continuerons d’exercer notre droit syndical », a indiqué Hammadoun Amion Guindo, le Secrétaire Général de la CSTM.

Il faut dire que la CSTM, la deuxième plus importante des quatre centrales syndicales que compte notre pays, a décidé à se faire entendre. Elle a, depuis, 2014, déposé sur la table du gouvernement un cahier de doléances. Aucune des revendications formulées par la CSTM n’a trouvé de solution. Alors, elle entend par cette marche de demain, dénoncer la mal gouvernance, la corruption et la gestion clanique et familiale du pouvoir.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *