Koulikoro : Marche pacifique du M5-RFP

Koulikoro 11 août (AMAP) La section du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) de Koulikoro a organisé mardi matin une marche pacifique, de la gare au gouvernorat de la ville, malgré une fine pluie, a constaté l’AMAP sur place.

Le nombre de marcheurs n’était pas impressionnant, mais leur volonté de porter le message de leur mouvement au gouverneur de la Région était manifeste et déterminée. En témoigne les nombreuses banderoles déployées sur lesquelles on pouvait lire « Le M5 exige la démission du président IBK » ; « IBK le peuple n’en peut plus » ; « Nous exigeons la libération de l’honorable Soumaïla Cissé ».

Aussitôt arrivés au portail du gouvernorat, les marcheurs, avant toute déclaration, ont entonné l’hymne national du Mali avant de demander une minute de silence à la mémoire des victimes civiles comme militaires, maliennes comme étrangères de la crise que vit le Mali.

Dans la déclaration des manifestants, leur porte-parole, Youssouf Koné, a précisé que cette marche s’inscrit en droite ligne dans la grande mobilisation nationale du M5-RFP et est « une réaction à la répression aveugle qui s’est abattue sur les marcheurs lors des manifestations du 10 juillet à Bamako et précédemment à Sikasso qui s’est soldée par plusieurs morts ».

« Nous demandons l’ouverture d’une enquête indépendante pour traquer tous les auteurs de ces crimes et leurs complices et les traduire en justice », a exigé M. Koné avant d’ajouter que leur marche est aussi une manifestation de solidarité pour l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition parlementaire, détenu par des ravisseurs depuis mars dernier.

Le porte-parole a signifié que leur marche « est aussi l’expression d’une révolte et d’une indignation devant l’indifférence voire la complicité de hauts responsables ayant entouré l’achat d’avions et d’équipement militaires destinés aux Forces armées maliennes (FAMa) ». « Cela est une connivence avec l’ennemi et une trahison de nos forces de défense et de sécurité », a-t-il soutenu.

Youssouf Koné a vivement remercié la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) « pour les efforts qu’elle ne cesse de déployer pour la sécurité des Maliens et, singulièrement, la ville de Koulikoro où elle demeure un rempart ».

Avant de se disperser, le coordinateur par intérim du M5-RFP de Koulikoro, Adama Togola, a vivement remercié l’ensemble des forces de sécurité pour les sacrifices qu’elles ne cessent de consentir sur le terrain et les populations pour leur mobilisation.

Il a exhorté les jeunes à se mobiliser  « plus fortement pour les prochaines séances ».

AM/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *