Kita : Marche pacifique de la jeunesse contre la dépravation des mœurs

Les jeunes de Kita-gare ont protesté pacifiquement, lundi, contre la prostitution, la consommation de drogues, la prolifération des bars dans leur quartier, a constaté l’AMAP.

 

Les marcheurs ont été reçus par le préfet Mamadou Diakité qui, après les avoir écoutés, a promis une réunion pour analyser leurs doléances et prendre, de concert avec les autres responsables, des décisions a la satisfaction de tout le quartier.

« Tout est permis à Kita-gare. Il y a plusieurs dizaines de chambres de passe tenues par des prostituées maliennes et de nationalités étrangères. On y consomme toutes sortes de drogue, il y a toutes sortes d’abus d’alcool, suite à la prolifération des bars. Toutes choses qui ont favorisé l’insécurité grandissante dans le quartier avec son corolaire d’assassinats », ont dénoncé les marcheurs.

La jeunesse, qui veut donner une autre image de son quartier, a demandé aux autorités locales compétentes de prendre leur responsabilité pour décréter la fermeture immédiate des bars et buvettes, l’interdiction de toute activité de prostitution sur les lieux.

Après la préfecture, selon le porte-parole des jeunes, Djibril Touré, les manifestants se dirigeront vers le commissariat et le Tribunal de première instance de Kita pour passer le même message de protestation. «Nous ne voulons plus voir un bar ouvert dans le secteur à partir de 19h », a-t-il dit.

Le préfet, Mamadou Diakité, a promis d’exposer les doléances à la réunion sécuritaire hebdomadaire et, surtout, de faire en sorte que « des effets immédiats s’en suivent pour la quiétude et la sécurité du quartier ».

JMF/OD/MD

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *