KAYES UN SCANDALE GÉOLOGIQUE ET MINIER : LA GÉNÉRATION 50 AMBITIONNE DE S’EN PRENDRE AUX MAUX

La conférence de presse de lancement des activités de l’Association Génération 50 (G 50) pour le Développement de la Région de Kayes s’est tenue le samedi 06 mars 2021 au Centre International de Conférence de Bamako.

Cette conférence était animée par le président, M. Abdoulaye Samaké. Il était épaulé par d’autres membres de cette organisation, à savoir : Fily Dramé, Thiécoura Traoré, Oumar Diah, entre autres.

Selon les conférenciers, à  l’instar de l’ensemble du pays, la région de Kayes est une région riche en potentialités hydroagricoles mais fortement dépendante des produits vivriers importés. Ils estiment que  « Kayes est un scandale géologique et minier dans lequel si l’or brille, ce n’est pas pour le commun des maliens et des kayesiens. »

Il ressort que Kayes possède  tout, donne tout, mais reçoit peu. Les services sociaux de base sont insuffisants, sous équipés, en déficit de personnels. Les services déconcentrés de l’Etat sont pauvres en ressources budgétaires, en personnel  et mal dotés en équipement. Les conférenciers ont expliqué que l’apport des ressortissants maliens à l’étranger est plus  grand que le financement des services sociaux de base des communautés locales aussi bien qu’à la couverture des besoins essentiels des ménages.

Au regard de ce qui précède, les responsables de G 50 veulent  créer les conditions objectives et subjectives de la mise en valeur des abondantes ressources humaines en général, et juvéniles en particulier. Selon les conférenciers, « malgré l’apport appréciable de la diaspora dans le financement des besoins fondamentaux (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.