Kayes : PREMIERE ETAPE DE L’INSTALLATION DES BUREAUX D’ASSISTANCE JUDICIAIRE

 

Sanogo Aminata Malle ministre justice droit homme garde sceaux

Le ministère de la Justice a initié une série de conférences d’information, de formation et d’installation de bureaux d’assistance judiciaire. C’est Kayes qui a ouvert le bal le 25 février. Les travaux de cette conférence se sont déroulés à l’hôtel Kamankolé.

La rencontre a regroupé les préfets des différents cercles de la Région de Kayes, des magistrats, des maires et les chefs de quartier de  la ville de Kayes.

Le directeur national adjoint de l’administration judiciaire, Lancina Kébé, a expliqué que l’assistance judiciaire est un droit établi au profit des couches vulnérables mais qu’elle demeure peu connue  des citoyens. C’est pourquoi le ministère de la Justice a décidé de vulgariser cette loi dite « loi des indigents » en initiant une série de conférences dans les capitales régionales.

Pour le directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Kayes, Meissa Fané,  cette conférence est venue à point nommé,  et le développement de ces stratégies nationales permettra de rapprocher les justiciables de la justice et de réduire la pression sur les systèmes de justice. « Il y va de la crédibilité et de l’efficacité de notre justice à travers le respect des règles minimales de la liberté», a estimé Fané.

Le président de la Cour d’appel de Kayes, Salikou Diarra, s’est  réjoui que Kayes ait été choisi comme première étape de  la série de conférences.

Le bureau de l’assistance judiciaire est établi au siège de chaque tribunal de 1èreinstance et de justice de paix à compétence étendue. Il comprend 5 personnes.  Les fonctions de secrétaire sont assurées par  le greffier en chef de la juridiction.

O. NIANE

AMAP-Kayes

 

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *