Kayes : La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent au centre des débats

Kayes, 5 décembre (AMAP) Le projet « Lafia » dont le but est de réduire la vulnérabilité des jeunes à la participation aux conflits et aux actes de violences, a été lancé mercredi à Kayes, sous la présidence du Gouverneur de région, Mahamadou Zoumana Sidibé, a constaté l’AMAP.

C’était en présence de l’ambassadeur américain, Dennis B. Hankins, du  directeur pays par intérim de Mercy Corps, Mathieu Rouquette, et de nombreux invités Maliens et Américains.

L’objectif du projet est d’aider les leaders politiques, traditionnels, religieux et féminins à résoudre pacifiquement les conflits entre groupes tout en réduisant les facteurs de conflits.

Il  intervient également dans l’accompagnement des acteurs locaux pour la mise en œuvre de politiques nationales de prévention de l’extrémisme violent et de la promotion de la réconciliation.

Initié par  Mercy Corps et Think Peace, et financé par l’USAID, ce projet dont le montant est estimé à environ 1 500 000 dollars pour une période de 2 ans, aidera les communautés de Bamako, Kayes, Diéma et Yélimané à accroitre leur résilience face aux conflits et à la violence extrémiste.

Le projet Lafia utilisera cette résilience intégrée comme base pour appuyer le passage du Sud d’une situation de paix négative à une paix positive en utilisant une approche communautaire interpersonnelle.

« Je salue votre engagement en faveur de la paix, de la sécurité et du développement. Nous devons réorienter la jeunesse vers un développement durable. Nous considérons ce programme comme une main tendue à Kayes, ville menacée à cause de l’esclavage et de la marginalisation. Le dialogue national renforcera la cohésion sociale », a déclaré le gouverneur de région.

L’ambassadeur des Etats Unis, Dennis B. Hankins  a pour sa part, mis surtout l’accent sur  le caractère préventif du programme et le dialogue national en cours avant de préciser que son pays privilégie 3 approches (défense, démocratie et développement) qui sont nécessaires pour assurer la stabilité du pays.

BMS/KM (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *