KALFA SANOGO, PDG DE LA CMDT « Il n’y a pas d’engrais frelatés »

Pour le PDG de la CMDT que nous avons rencontré à propos de la polémique sur l’engrais fourni par Somadeco, il n’y a pas d’engrais frelatés. Les engrais fournis au Mali sont tous hors normes. Pour lui, l’enjeu est ailleurs : il nous faut parvenir à fabriquer nos produits pour nos paysans.

Kalfa Sanogo president directeur general cmdt pdg

Kalfa Sanogo qui est docteur en sciences des sols est formel : « pour le coton, les éléments indispensables sont : l’azote (N), le phosphore (P), le potassium (K). Il y a d’autres éléments qui sont également indispensables comme le souffre (S) et le Bore (B) « .

Pour lui, les analyses ne portent pas sur ces deux derniers éléments, parce que les laboratoires sollicités n’en n’ont pas la capacité. En plus, selon Dr. Sanogo, il est difficile de faire une analyse de l’azote, car il n’est pas stable.

Selon lui, depuis la restructuration de la CMDT, celle-ci a été délestée de l’achat et de la distribution des intrants. Ce volet a été confié à un Gie, la Coopérative des producteurs de coton, que préside Bakary Togola, qui se trouve être également le président de l’Apcam. La CMDT et l’OHVN sont actionnaires dans le Gie.

Pour cette campagne, le Gie, de l’avis de Kalifa Sanogo, a commandé 224 000 tonnes d’engrais. Sur cette quantité, seules 50 000 tonnes ont été livrées. « Les échantillons prélevés l’ont été sur les 50 000 tonnes. Les engrais de mauvaise qualité étaient de 3 404 tonnes, soit moins de 2 %. On est loin des 44%« .

« Tous les fournisseurs présentent des défaillances« . Le PDG de la CMDT reconnaît une correspondance du ministre ivoirien de l’Agriculture, « mais, il ne cite aucun opérateur en particulier, ce qui fait qu’on ne peut indexer personne« .

De plus, pour lui, le terme  « frelaté ne s’applique qu’aux liquides : il y a de l’huile frelatée, de l’alcool frelaté, mais, ça ne s’applique pas aux corps solides« .

Nous y reviendrons

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.