Parquet général de la Cour suprême : Boya Dembélé nommé Avocat général

Précédemment Secrétaire général du ministère de la Justice et des droits de l’homme, le magistrat Dembélé a été nommé le mercredi 4 novembre 2015 en Conseil des ministres.

boya dembele avocat general cour supreme parquet juge magistrat cv curriculum vitae biographieAgé de 49 ans, ce brillant magistrat est diplômé de l’Ecole nationale d’administration de Bamako (1985-1989). Boya Dembélé est également titulaire d’un Diplôme d’études approfondies en droit privé, obtenu en 2010 à l’Ispric de Bamako. Dans le passé, il a occupé plusieurs fonctions dans les tribunaux. Il fut successivement juge d’instruction du Tribunal de première instance (TPI) de Mopti de 1992 à 1995; Président du Tribunal du travail de Mopti (cumul de fonctions) de 1993 à 1995);  Juge de paix à compétence étendue d’Ansongo (1995-1998), de Bankass (1998 à 2000). De 2000 à 2004, il fut Président du Tribunal de travail de Koutiala. En 2004, Boya Dembélé fut Président de la Commission électorale de Koutiala, avant de devenir, en 2009, le Point focal des questions de propriété intellectuelle au ministère de la Justice, puis membre du Conseil d’administration du Bureau malien du droit d’auteur la même année. En outre, cet ancien Secrétaire général du Syndicat autonome de la magistrature (SAM) a été, en 2012, Président du groupe de travail pour la saisine de la Cour pénale internationale (CPI) suite aux événements du Nord. De septembre 2012 à novembre 2013, il a été nommé Conseiller technique au Cabinet du Premier ministre (cellules gouvernance; affaires administratives, juridiques et judicaires; chargé des affaires juridiques et judicaires). De 2013 à 2015, on le retrouve point focal officiel CPI du ministère de la Justice. Au moment de sa nomination comme Avocat général à la Cour suprême, Boya Dembélé était le Secrétaire général du ministère de la Justice et des droits de l’homme. Il a effectué plusieurs stages et formations. Magistrat de classe exceptionnelle, il est marié et père de cinq enfants.

Ibrahim M.GUEYE

source : Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *