Meurtre prémédité et pédophilie

Kadiatou dite Ténin et Youssouf SIDIBE faisaient leur comparution à la barre de la Cour d’assises, ce jeudi 13 décembre 2018, pour répondre de leurs forfaits, respectivement pour meurtre et pédophilie. La tueuse écope de 15 ans d’emprisonnement quand le pédophile s’en tire avec 5 ans fermes et le paiement d’une amende.

Dame Tenin comparaissait devant les assises pour avoir assassiné son époux Amadou Togo dans la localité de Sanga, cercle de Koutiala. Lors du jugement, la coupable a déclaré avoir commis l’acte sans regret, car affirme-t-elle, elle a été donnée en mariage forcé par sa famille ; ce qui est une pratique interdite par la loi. Elle explique avoir tué son mari parce qu’il la battait presque chaque nuit et qu’elle ne pouvait plus supporter ces supplices. Lors des débats, il ressort également que Kadiatou avait un amant, qu’elle avait l’habitude de passer la nuit chez ce dernier, après des discutes conjugales prétextant qu’elle fuguait pour aller chez ses parents. Dans son verdict, la cour a reconnu l’accusée coupable des faits qui lui sont reprochés, tout en lui reconnaissant des circonstances atténuantes. Elle sera toutefois condamnée à 15ans de réclusion.

Pour sa part, Youssouf Sidibé comparaissait devant la Cour d’assises pour acte de pédophilie à l’endroit d’une fillette de 10 ans en commune VI du district de Bamako. C’est en juillet 2017 et précisément, au mois de ramadan, que la fillette fut victime de viol de la part de Youssouf, couturier de son état qui l’a entrainé au fond de son atelier pour abuser d’elle. Lors de son jugement, l’accusé a nié les faits, expliquant qu’il n’a pas touché à la fillette. Ce qui était contraire à la version de cette dernière qui maintient que c’est bien Youssouf qui a abusé d’elle alors qu’elle partait faire une commission pour sa mère. La victime précise également que le pédophile l’a menacée avec un couteau, assurant qu’il la tuerait si elle venait à rapporter les faits à ses parents. Après délibération, la Cour a condamné l’accusé à 5 ans de réclusion et au paiement de 300.000f CFA d’amendes.

Almamy Malicki Sylla (Stagiaire).

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *