Le jugement du président ATT : Ça passe ou ça casse

L’Assemblée Nationale fût saisie par la lettre n°285/PG-CS du 18 décembre 2013, d’une dénonciation des faits susceptibles d’être retenus contre ATT. Par la suite le Gouvernement du Mali a informé l’opinion publique nationale et internationale de mise en place une haute cour de justice. Mais faut-il s’attendre à une véritable action en justice ou bien à un coup d’éclats au service d’une propagande politique?

amadou toumani toure att ancien président malien retour

Au moment où le président IBK continue avec les arrestations dans le cadre de son fameux plan de la restauration de l’Etat, certaine personne donne priorité au lancement d’une procédure judiciaire contre l’ex président de la République (ATT) et ses compagnons présumés coupables de haute trahison. Traduire cette volonté à une véritable action en justice aura sans nul doute un impact positif pour notre démocratie considérée jusqu’à une date récente comme un exemple dans la sous région. Dans le cas contraire notre image en prendra un sacré coup.

Le débat autour du jugement de l’ex président ATT suscite aujourd’hui de tractations car rien n’est sûr et nombreux sont les maliens qui restent sceptique à l’idée voir ATT et ses complices et/ou ses co-auteurs derrière le barreau.

Au regard des faits qui leurs sont reprochés on peut espérer une véritable action en justice pour « avoir détruit ou détérioré volontairement un outil de défense nationale, participé à une entreprise de démoralisation de l’armée caractérisée par les nominations de complaisance d’officiers et de soldats incompétents et au patriotisme douteux à des postes de responsabilité au détriment des plus méritants entrainant une frustration qui nuit à la défense nationale, opposé à la circulation du matériel de guerre… ».Pour cause ces faits s’ils s’avéraient vrais sont prévus et réprimés par les articles 33 et suivant du code pénal en vigueur en République du Mali. Ce jugement s’il arrivait à se tenir dans le strict respect du droit rehaussera l’image de la démocratie malienne et de toute la Nation entière. Il faut rappeler que les maliens ont toujours applaudi ATT ce brave militaire devenu libérateur .Du libérateur il est devenu négociateur et président. Si ATT avait réussi son mandat, les maliens allaient l’acclamer Dans la même logique il doit répondre à ces actes et surtout si c’est pour des faits qui sont qualifiés de la haute trahison. Il doit vite venir se défendre et éclaircir tout ce que les maliens lui reproche, il en est de même pour ses compagnons.

Cependant les dégâts seront incommensurables s’il le Mali échouait dans sa quête de juger son ancien chef d’état. Les partisans de ce dernier et l’opinion nationale et internationale seront vite convaincues qu’il s’agissait d’une simple propagande politique, voire une chasse aux sorcières Tout le risque est là .ça passe ou ça casse
Mamoutou TANGARA

source : delta tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *