Justice au Mali : L’indemnité de judicature des magistrats revue à la hausse

L’indemnité de judicature des magistrats vient de connaître une amélioration significative. En effet, le décret n°2020-0343/P-RM du 10 août 2020 fixant les taux mensuels de l’indemnité de judicature allouée à cette corporation a été signé. Ainsi, à compter du 1er janvier 2020, le magistrat de grade exceptionnel dispose de 1.125. 000 F cfa comme indemnité de judicature.

 

Le montant de cette indemnité est fixé à 1.012.500 Fcfa pour le magistrat de 1er grade et 900.000 F cfa pour celui de 2è grade.
À compter du 1er janvier 2021, complète le décret sus évoqué, le magistrat de grade exceptionnel verra le montant de son indemnité atteindre 1.500.000 F cfa contre 1.350.000 F pour celui de 1er grade et 1.200.000 F cfa pour le magistrat de 2è grade.

Contacté mardi, le président d’honneur du Syndicat autonome de la magistrature (SAM) ne s’est pas montré particulièrement enthousiaste de cette augmentation que nombre de Maliens considèrent comme une énième faveur accordée aux «privilégiés de la République».

En effet, Alou Badra Nanacassé a estimé que la signature de ce décret ne satisfait pas fondamentalement les doléances des magistrats. Celles-ci, a-t-il rappelé, portent sur la sécurisation des juridictions et l’adoption du nouveau statut de la magistrature avec une nouvelle grille salariale.

L’on se souvient qu’en 2018, les magistrats avaient paralysé les juridictions du pays avec une grève qui a duré plus de 3 mois. En vue d’obtenir la suspension de leur mot d’ordre, révèle Alou Badra Nanacassé, le président de la République avait demandé aux juges de lui faire confiance, promettant de s’impliquer personnellement pour la résolution de la crise. C’est désormais chose faite.

Massa SIDIBÉ

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *