Il veut cracher la vérité au juge Karembé pour enfoncer Sanogo

Il s’agit de Drissa Coulibaly, un ex bras droit du détenu général Amadou Haya Sanogo. Il observe, en ce moment, une grève de la faim afin d’être auditionné par le juge Karembé.

géneral amadou haya sanogo kati arrestation inculpé sequestration assassinat complicite manda depot bamako mali gendarmerie

 

Ce « capitaine », selon L’indépendant, « se dit prêt à témoigner contre ‘‘l’ex-homme fort de Kati’’, preuves à l’appui. » Il estime que le temps est venu pour qu’il parle, encore une fois.

En effet, Drissa Coulibaly, lui-même inculpé dans l’affaire dite des Bérets rouges et incarcéré à la prison centrale de Bamako, a déjà révélé quelques secrets sur les exactions auxquelles les anciens « maitres de Kati » se sont adonnés au cours de leur courte mais effroyable règne.

Sa grève de la faim, commencée depuis le samedi 3 mai, lui permettra-t-il d’être entendu ?

La question restera en suspens pour un moment car, dans cette affaire les trahisons se multiplient et certaines « révélations » sonnent comme des canaux de sauvetage. Drissa Coulibaly, qui se dit pressé d’avouer le reste de ce qu’il sait des atrocités dont il n’est surement pas étranger, a sans doute compris qu’il lui faudra montrer son sérieux pour être considéré, d’où la grève de la faim.

Nous devrions bientôt savoir, à travers le traitement que va lui réserver le juge d’instruction Yaya Karembé qui détient tous les dossiers de l’affaire, si ces « vérités » valent la peine d’être entendues ou s’il s’agit de calomnies.

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.