Justice : LES JURIDICTIONS DOTÉES D’UN GUIDE D’INSPECTION

La cérémonie de remise du guide d’inspection des juridictions dans le cadre du Programme d’appui à la justice au Mali (PAJM) a eu lieu, hier, au ministère de la Justice. La cérémonie était présidée par le chef de cabinet, Bakary Soriba Coulibaly. C’était en présence de l’inspecteur en chef des services judiciaires, Mahamane A. Maïga, de la représentante de l’Union européenne, Sarah Velud et des représentants des services concentrés du département de la Justice.

Il s’agit d’un document confectionné en 500 exemplaires par l’Ambassade du Canada avec le financement de l’Union européenne. A l’entame de ses propos, l’inspecteur en chef des services judiciaires a rappelé que depuis l’indépendance, c’est la toute première fois qu’il a été confectionné un manuel de contrôle des juridictions appelé «Guide de l’inspecteur». Cet instrument, selon lui, est désormais à la disposition des inspecteurs des services judiciaires aux fins d’harmoniser les procédures de vérification, les rendant modernes et conformes aux schémas de vérification.
Pour Mahamane A. Maïga, il s’agira aussi d’éviter les tâtonnements et de donner plus de lisibilité et de pertinence à l’action d’ensemble de l’inspection des services judiciaires dans l’amélioration constante et continue du fonctionnement de nos juridictions. «L’élaboration de ce guide a été conduite par un expert consultant national, qui a bénéficié de la facilitation d’une commission d’élaboration mise en place par décision de l’inspecteur en chef des services judiciaires», a précisé l’inspecteur en chef des services judiciaires.
Ce nouveau cheminement, a-t-il poursuivi, se divise en phase planification, phase d’examen et phase rapport. En outre, M. Maïga a précisé que 21 objectifs de contrôle déclinés en 81 critères de vérification ont servi de lame de fond pour la nouvelle évaluation des cours et tribunaux de notre pays.
«La mise en œuvre de ce guide sera de la responsabilité première des inspecteurs des services judiciaires qui se doivent de l’appliquer sans état d’âme avec rigueur et professionnalisme. Il en sera de même pour les magistrats du contrôle interne qui doivent se l’approprier et en faire un compagnon de tous les jours», a-t-il conclu.
La représentante de l’Union européenne a indiqué que son organisation, à travers le PAJM, est très fière d’avoir pu participer à la production du manuel. Sarah Velud procédera alors à la remise du guide d’inspection des juridictions à l’inspecteur en chef des services judicaires.
Quant au chef de cabinet du ministère de la Justice, il s’est réjoui de l’élaboration du document. Bakary Soriba Coulibaly a aussi rassuré les partenaires que bon usage sera fait de cet outil précieux.

Mohamed Z. DIAWARA

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *