Justice : Karim Keïta sur les traces de Karim Wade ou de Michel Gbagbo ?

Karim Keita député à l’Assemblée nationale du Mali, domicilié à la cité du Niger, aurait reçu une convocation en date du 14 mars 2019, signée par le juge d’instruction du 1ercabinet du tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako. L’élu est convoqué ce matin, aux environs de 10 h, audit cabinet pour affaire le concernant.

 

Le juge en charge du dossier n’a pas été plus explicite, mais la convocation pourrait avoir un lien avec le dossier Birama Touré. Notre confrère Aboubacar Yalkouyé avait été convoqué par la même juridiction après la publication d’un article sur le même dossier.

En tout cas, si la convocation est en lien avec la disparition de Birama Touré, on peut avancer la thèse d’une évolution. Puisque Karim Keïta est un fils influent du président de la République. Tout comme d’autres fils de président, notamment Karim Wade au Sénégal ou Michel Gbagbo en Côte d’Ivoire, Katio (comme l’appellent les intimes) risque de marquer l’histoire judiciaire au Mali.

Zan Diarra

 Soleil Hebdo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *