Journée Nationale de la Police au Mali : La 1ère édition célébrée avec éclat

L’école Nationale de Police de Bamako a abrité la célébration de la 1ère édition de la journée nationale de la police du Mali sous le thème : « la recherche des repères pour les fonctionnaires de la police ». En effet, c’est le 04 octobre 1960 que le dernier directeur colon passa le commandement au premier directeur nationale de la police du Mali, l’officier de police Mahamane Touré. Cela fait, donc, 56 ans que notre police assure les missions qui lui ont été assigné avec dignité, bravoure et loyauté. Pour cette commémoration, l’ensemble des corps du Mali étaient présents le mardi 04 octobre 2016 pour donner un éclat particulier à cette première journée. C’était en présence de l’ancien président par intérim du Mali, Professeur Dioncounda Traoré, du ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Salif Traoré. Etaient aussi présents, le Directeur Nationale de la Police, Moussa Ag Infahi, la hiérarchie militaire et d’importantes personnalités du pays.

force-securite-maintien-ordre-police-nationale-malienne-fete-anniversaire

Prenant la parole, le directeur nationale de la police, Moussa Ag Infahi  a rendu un vibrant hommage aux hommes et femmes de la police qui ont fait le serment de donner leur vie pour que règne : la liberté, le développement, l’égalité bref pour  que règne enfin le bien être de la population. A sa suite, des distinctions honorifiques ont été décernés aux différentes partenaires de la police, entre autres : Toguna agro-industrie, Eucap Sahel, la DIRPA etc. S’ajoutent à ces distinctions, 100 diplômes du policier méritant remis aux policiers par le Directeur Nationale de la Police.

Quant au ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Salif Traoré, il a indiqué que les attentes de la population sont  nombreuses envers la police. A cet effet il a souligné que cette journée permettra un cadre d’échanges entre la police et la population. S’agissant de la lutte contre le terrorisme, le ministre a fait savoir que c’est un fléau mondial avant d’assuré qu’une unité spécial a été créer au ministère de la sécurité appelé force anti-terroriste. La prise d’armes, un défilémilitaire, une conférence de presse animé par le président de l’association des retraités de la police, l’inspecteur Namakoro Diarra, l’ouverture de la commissariat de police de Kalaban Coro qui a coûté 108 million, une journée porte ouverte dans les différentes commissariats de Bamako et la finale du tournoi de la paix ont été les temps forts de cette 1ère édition.

Sidiki Adama Dembélé, Stagiaire

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *